Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique/ GBAGBO : 400 médecins recrutés - 14/02/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les quatre cents médecins en attente d’entrer à la fonction publique ont reçu une réponse favorable, hier. Le Chef de l’Etat les a recrutés. Il a donné l’information au cours de l’audience qu’il a accordée aux personnels de santé hier au palais, à leur demande. « Vous me demandez de recruter 400 médecins ? Je l’ai déjà fait. Les décrets sont signés. Pour tout ce qui concerne l’année 2009, on verra bien », a-t-il affirmé.

Cette nouvelle a réjoui encore plus le Dr Amichia Magloire, porte-parole des douze syndicats présents et ses camarades venus à cette rencontre pour dire merci à Laurent Gbagbo, pour avoir signé à leur endroit, un décret : « Depuis le 04 janvier 2008, vous avez signé un décret prévoyant des indemnités nouvelles et vous avez accordé en conseil des ministres de nouveaux indices pour le salaire à tout le personnel de santé. C’est le plus beau cadeau de nouvel an qu’un père peut offrir à ses enfants ». Le Dr Amichia a relevé d’autres points, objets de leur total satisfaction, tels « le relèvement de l’indemnité paramédicale, le recrutement exceptionnel de 1300 cadres supérieurs de la santé, l’accord pour l’ouverture d’un 3ème cycle pour le personnel technique de la santé, etc ».

Profitant de cette occasion, ces personnels de santé : médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, vétérinaires, infirmiers, sages-femmes, techniciens supérieurs et ingénieurs de santé, aides-soignants, filles et garçons de salle, ont présenté d’autres, doléances. Il s’agit, entre autres de la « gratuité de la césarienne, de la mise en oeuvre de la fonction publique hospitalière et de l’épineuse question de l’opération immobilière ».

Le président a confié ces doléances au ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, pour étude.

En ce qui concerne le médecin incarcéré à Dimbokro, le Chef de l’Etat a souhaité que justice soit rendue. « On ne peut pas laisser tomber…On ne poursuit pas ce médecin pour le poursuivre, mais un citoyen qui est suspecté d’avoir une part de responsabilité dans un décès ».

Marcelline Gneproust

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !