Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Tengrela : épidémie de méningite ; Allah Kouadio évalue le dispositif de riposte - 25/02/2008 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour parler d’épidémie de méningite, il faut l’enregistrement de 10 cas par semaine pour 100.000 habitants. Heureusement, la Côte d’Ivoire n’est pas encore à ce stade. Mais le département de Tengrela (Nord du pays) a franchi le seuil épidémique au cours de la semaine 5 (s5), le 17 février dernier. Ce seuil épidémique a été rapidement détecté grâce à la surveillance épidémiologique constante, organisée par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique. Le premier responsable de ce département ministériel, aussitôt informé a donné des instructions pour la prise en charge gratuite de ces cas de méningite, et la vaccination de l’ensemble des populations du département.

Mais le nombre de cas de méningite notifiés a augmenté de la sixième à la huitième semaine, selon le Directeur du district sanitaire de Tengrela, Dr Sébastien Gokou. Passant de 15 à 29 cas. « Cette progression rapide du nombre de cas enregistré s’explique par les caractéristiques de la maladie, mais aussi par la recherche active des malades par les équipes du district », a relevé Dr Gokou. Rassurant que dans le même temps, le nombre de décès dû à la maladie a diminué. Ce, grâce à la détection précoce des cas et leur prise en charge gratuite. Au point où en croire Dr Sébastien Gokou, depuis le 19 février 2008, aucun décès n’a été enregistré.

Il est bon de noter que les populations des villages épicentres de l’épidémie (Diamakani et Tiongoli) ont été vaccinées. La campagne de vaccination s’étend désormais aux autres villages du département. Avec 21 équipes déployées, sur le territoire départemental, le district sanitaire a déjà réalisé une couverture vaccinale de 71 % au 3e jour de la vaccination. C’est pour évaluer lui-même le dispositif de riposte de l’épidémie déployé par ses services que le ministre Allah Kouadio Remi, s’est rendu jeudi 21 février dernier à Tengrela. Il était accompagné par le représentant résident de l’OMS, Dr Komkan Siamévi. La délégation, une fois à Tengrela a rendu visite aux femmes, enfants et personnes souffrant de méningite cérébro-spinale admis à l’hôpital général de la ville.

L’épidémie ne s’est pas étendue aux départements voisins de Tengrela. Le ministre a recommandé, à ses collaborateurs une vigilance soutenue pour la poursuite des activités de « détection » active et précoce, afin de circonscrire totalement les foyers épidémiques.

Anzoumana Cissé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !