Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

1 200 médecins chômeurs : non au concours d’entrée - 08/05/2006 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Collectif des médecins chômeurs de Côte d'Ivoire souhaite que l'Etat supprime le concours de la Fonction publique pour leur corps et les intègre tous à la Fonction publique. L'information a été portée à la connaissance du public, au cours d'une conférence de presse prononcée récemment à l'UFR des sciences médicales de l'Université de Cocody.

1200 médecins n'ont pu intégrer la Fonction publique depuis l'instauration de la loi 92/570 du 11 septembre 1992 portant institution d'un concours d'entrée à la Fonction publique. Celle-ci est entrée en vigueur en 1995 mettant ainsi fin au recrutement des médecins par ordre de soutenance. Ceux-ci, avant l'instauration de cette loi, avaient la possibilité d'intégrer systématiquement la Fonction publique après la soutenance de leur thèse de doctorat, a indiqué le porte- parole du Collectif, Dr Koffi Kouadio Félix.
Selon ce dernier, les normes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sont de un médecin pour 2000 habitants, alors qu'en Côte d'Ivoire il y a un médecin pour 13000 habitants. Il a ajouté, en outre, que, chaque année, sur 100 à 150 médecins en fin de cycle, environ 130 sont intégrés à la Fonction publique. Au regard de ce déficit, le Collectif souhaite que tous les médecins chômeurs y soient intégrés au risque d'être " frappés par la limite d'âge d'entrée à la Fonction publique qui est de 30 ans". Dr Koffi Kouadio Félix estime que le recrutement systématique éviterait  " la fuite des cerveaux vers d'autres horizons ".

Nimatoulaye Ba

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !