Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Urgences médicales : 187 médecins formés - 12/03/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La salle de conférences du complexe CRRAE-UMOA, au Plateau, a servi de cadre récemment, au ministère de la Santé publique et de l’Hygiène publique, pour le lancement des modules de formation des médecins. La première étape, qui démarre la semaine prochaine, concerne 187 jeunes médecins sur les 1200 recrutés à la Fonction publique en 2007. Ces derniers seront formés à la technique de prise en charge des malades dans les urgences des formations sanitaires.

Au terme des 42 heures de cours théoriques et 12 jours de stage pratique, ces médecins, dira Pr. Brouh Yapo, ne seront certes pas des urgentistes confirmés. Mais auront les rudiments nécessaires pour la prise en charge des malades dans les cas d’urgence. Selon le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, ce programme répond au souci du gouvernement de voir les populations ivoiriennes avoir un égal accès aux soins sur toute l’étendue du territoire. C’est à juste titre que, dans le cadre de la revalorisation des services des urgences médicales, le ministère a ouvert 7 nouveaux sites pour les gares et urgences nocturnes. Ce qui aura l’avantage de réduire le temps d’attente avant la prise en charge.

Et par ricochet la mortalité dans ces services. En plus des médecins, des pharmaciens et paramédicaux seront formés et autorisés, selon le ministre, à dispenser des actes de biologie qui jusque-là étaient réservés aux spécialistes. A terme, le gouvernement, par cette politique, rendra le personnel médical opérationnel dans plusieurs domaines.

Marc Yevou

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !