Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Cancérologues plaident pour des appareils de radiothérapie : le 4ème congrès euro-africain se tiendra du 2 au 4 avril prochain à Abidjan - 29/03/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le 4ème congrès euro-africain de la cancérologie aura lieu du 2 au 4 avril prochain à Abidjan, sur les thèmes: «les cancers de l’appareil digestif» et «la lutte contre le cancer en Afrique ». Les cancérologues ivoiriens, qui ne disposent pas d’appareils de radiothérapie, dans la prise en charge des malades de cancer, entendent saisir cette occasion pour faire connaître leurs difficultés.

C’est ce qui ressort des interventions des Prs Echimane Kacou, Alain Atia et Adoubi Innocent, hier, au siège d’une société de produits pharmaceutiques. « En marge de ce congrès, nous avons un projet de radiothérapie en Côte d’Ivoire. Il est temps que nous le réalisions », affirmé Pr Echimane. La radiothérapie est définie comme le moyen de traitement qui utilise les rayons pour guérir les tumeurs. Ces rayons sont produits par un appareil, selon les intervenants.

Le cancer est en pleine expansion en Côte d’Ivoire, selon les spécialistes, soit 15.000 à 20.000 cas par an. Les diagnostics tardifs sont l’une des causes de la gravité de cette maladie, qui peut se guérir, selon eux. Au nombre des plus répandus, se trouvent les cancers de la prostate et du foie, chez l’homme. En ce qui concerne la femme, les intervenants ont fait cas des cancers de l’utérus et du sein. Le tabagisme, l’alcool, les virus sont, entre autres, des facteurs favorisants de cette maladie, qui se présente comme un problème de santé publique.

Le cancer touche tous les organes, à savoir : la gorge, les sinus, les os, les poumons, la peau, etc. Tous les « protocoles de la chimiothérapie sont réalisés en Côte d’Ivoire. Cependant en ce qui concerne l’aspect radiothérapie, les malades sont adressés à un pays voisin », déplorent les intervenants.

Les premières et deuxièmes éditions se sont déroulées à Yaoundé au Cameroun. La troisième a eu lieu à Libreville.

Marcelline Gneproust

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !