Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Les Sages-femmes veulent améliorer leurs connaissances - 05/05/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le monde entier a rendu un vibrant hommage hier aux sages-femmes à l’occasion de la célébration de la 4ème édition de la Journée internationale de la Sage-femme. L’événement a été marqué par une conférence organisée par l’Association des Sages-Femmes Ivoiriennes (ASFI) à l’Institut National de Santé Publique (INSP) sur le thème «Les Sages-femmes aident à construire des familles en bonne santé : la clé de l’avenir se trouve entre les mains des sages-femmes». L’honorable Touré Masseni, député de Port-Bouët et sage-femme de formation, a mis l’accent sur les compétences, la vocation et l’engagement de la sage-femme vis-à-vis de la famille.

Les personnalités dont les représentants du ministre de la Santé et l’Hygiène publique et du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) ont attiré l’attention des sages-femmes sur la mortalité maternelle, infantile et néonatale encore élevée et les ont exhortées à se former pour acquérir de nouvelles connaissances au niveau de la santé reproductive. « A chaque minute, une femme meurt en accouchant. Nous pouvons sauver ces femmes en introduisant des sages-femmes dans leur communauté. En investissant dans les sages-femmes, les gouvernements peuvent assurer l’accès universel à la santé reproductive et à l’objectif du Millénaire pour le développement, à savoir améliorer la santé maternelle», a déclaré dans son message, Thorava Ahmed Obaid, directrice exécutive de l’UNFPA. Selon elle, il y a un besoin urgent de 334 000 sages-femmes au niveau mondial.

Un forum scientifique aura lieu le 9 mai prochain à Abidjan sur le profil de carrière et l’approche qualité.

Bernadette Bah

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !