Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Traitement mensuel du VIH/SIDA à 1000 francs - 19/05/2006 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un arrêté ministériel pour faire appliquer la décision
Le ministre de la santé et de l’hygiène publique joue la carte de la fermeté. Dans le cadre de l’application de la décision du gouvernement de fixer le coût du traitement antirétroviral (ARV) à 1000 francs pour les malades du SIDA, le Dr. Allah Kouadio Remi a signé un arrêté le 17 mai 2006 pour rappeler les réfractaires à l’ordre.

Il en a fait la révélation hier jeudi 18 mai 2006, lors de la remise de matériels informatiques pour les structures sanitaires au centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville. De fait, précise le ministre de la santé, l’arrêté en question, prévu pour entrer en vigueur dans la semaine à venir à pour but d’interpeller les structures qui refusent d’appliquer les nouveaux taux. « … Désormais, avec l’arrêté signé, le traitement de 1000 francs par mois ou 3000 francs par trimestre, la lutte de façon coordonnée devrait être l’affaire de tous », souhaite-il.
Le premier secrétaire général de l’ambassade des USA, M. Vicente Valle s’est réjoui des efforts consentis et des résultats obtenus par son pays dans la lutte contre la pandémie en Côte d’Ivoire.
Ces efforts, révèle-t-il ont permis de mettre un grand nombre de malades sous ARV et d’insérer de nombreuses femmes dans le programme de Transmission Mère-Enfant (PTME).
“… Depuis Mars 2006, au total 16714 personnes sont sous ARV et 60000 femmes bénéficient du PTME”, constate-t-il.

Enfin, le Dr Essembo Joseph, Directeur de la Elizabeth Glazer Pédiatrie AIDS foundation (EGPAF) soutient que l’appui en matériels des structures sanitaires vise à accroître les chances d’accès des malades aux soins. Mais surtout pour l’amélioration de la qualité des soins.

Coulibaly Moussa 

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !