Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

CHU de Treichville, Cocody et Yopougon : le taux de décès estimé à 12,75 % - 19/05/2008 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

12,75 %. C’est le taux moyen cumulés de mortalité dans les trois CHU d’Abidjan (Treichville, Yopougon et Cocody) pour l’année 2007. Le CHU de Treichville, a enregistré le taux de décès le plus élevé avec 14,87 %. Les CHU de Yopougon et Cocody ont respectivement relevé, 11,87 et 11,50 % décès. Ces statistiques ont été révélées à la presse, samedi dernier par le Directeur général du CHU de Treichville, le professeur Niamkey Ezani Kodjo.

Ce, lors d’un point de presse tenu dans l’enceinte dudit établissement sanitaire, en présence des Professeurs Firmin Kouakou (DG du CHU de Cocody) et Kader Kéita (CHU de Yopougon). Cette rencontre avec la presse est consécutive à un article paru dans un quotidien de la place. Lequel article faisait des CHU, des « Usines à cadavres » ou « Allez au CHU et prendre rendez-vous avec la mort ». Selon le Pr. Niamkey porte-parole des directeurs généraux des trois CHU cet article est « inopportun ». Et qu’il est de nature à démotiver le personnel soignant qui rechigne à sauver des vies humaines. « (…) cet article porte atteinte à l’honorabilité des médecins », a-t-il relevé. Indiquant qu’il reconnaît certains dysfonctionnements, le laxisme et le racket dans les différents CHU.

Et que la vie est très chère et être banalisé par le personnel soignant. « (…). Et d’ailleurs tous ceux qui, entrent dans ces centres hospitaliers universitaires ne meurent pas systématiquement », a déploré le DG du CHU de Treichville. Avant d’ajouter que si les CHU étaient mauvais du moins fabriquaient des cadavres, des malades ne seraient pas régulièrement évacués de la sous région vers la Côte d’Ivoire. Le porte-parole des DG des Chu, a signifié que malgré les difficultés auxquelles est confrontée la Côte d’Ivoire, des efforts sont faits, tant dans le domaine des réhabilitations des infrastructures que l’acquisition des équipements.

Anzoumana Cissé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !