Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : une société infirmière voit le jour - 15/05/2008 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Société infirmière de santé publique de Côte d’Ivoire (SISP-CI) a vu récemment le jour à l’Institut National de Formation des Agents de Santé (INFAS) grâce à la volonté d’un groupe d’infirmiers et de sages-femmes dirigé par M. Kouamé Kossonou. Ce dernier, initialement président du comité ad hoc, a été élu par ses pairs président de la SISP-CI. Dans son discours d’ouverture du congrès constitutif de cette société, M. Kossonou a affirmé que les infirmiers et sages-femmes spécialistes en santé publique sont indispensables dans la prévention de la maladie et de la promotion de la santé.

Il a expliqué que le personnel infirmier spécialiste en santé publique assure la surveillance épidémiologique des maladies, organise et administre les services de santé communautaires, aide la population à participer à ses propres soins, et doit s’assurer de la coopération des autres secteurs de la société concernés par la santé comme les secteurs du logement, de l’assainissement, de l’agriculture, de l’industrie et de l’éducation. Selon l’orateur, la création de la SISP-CI vient combler un vide en ce sens que de toutes les 14 filières du cycle supérieur de l’INFAS, seule la filière santé publique n’avait pas d’association scientifique. “Les textes relatifs au paquet minimum d’activités dans le système de santé national ne prévoient pas les tâches assignées à un infirmier, une infirmière et une sage-femme spécialiste en santé publique”, a déclaré M. Kossonou. C’est dire que l’une des missions de cette société sera d’exhorter les autorités sanitaires à considérer les infirmiers et sages-femmes spécialistes en santé publique dans l’agencement de la politique nationale sanitaire.

Coulibaly Zié Oumar

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !