Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Carrière universitaire des infirmiers : l’ouverture d’un troisième cycle en chantier - 15/05/2008 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La deuxième édition des grandes rencontres scientifiques des infirmiers et sages-femmes de Côte d’Ivoire, du 5 au 12 mai dernier, à l’Hôtel Ivoire et à l’Infas Treichville, a livré ses principales résolutions : la nécessaire accession des infirmiers et sages-femmes diplômés d’études supérieures aux carrières d’enseignant chercheur et de chercheur praticien, compte tenu de la complexité des tâches qui leur sont assignées dans la pratique clinique, la gestion et la formation professionnelle en soins infirmiers ; l’indispensable rattachement des instituts de formation des personnels infirmiers et sages-femmes au ministère l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ainsi que la mise en place d’une formation des formateurs dans ces structures ; la création des ordres professionnels d’infirmiers et sages-femmes dans tous les pays francophones d’Afrique pour la réglementation de la pratique infirmière en tant que discipline scientifique autonome et la clarification du rôle des professionnels.

Dr. Koffi Kan, président de l’Association nationale des infirmiers et sages-femmes de Côte d’Ivoire (Anaiisfci), initiateur de cette rencontre, a souhaité, à la clôture des travaux, que ces conclusions connaissent un traitement favorable auprès des autorités des différents ministères concernés par les changements souhaités. Pour ce faire, un comité de suivi de l’exécution des résolutions a été mis en place qui procèdera à des consultations pour la faisabilité des projets.

Rassemblés autour du thème : “La carrière universitaire des infirmiers et sages-femmes d’Afrique francophone pour le développement de l’approche qualité totale en soins infirmiers”, les infirmiers ivoiriens (600) ont eu le soutien de leurs homologues du Cameroun, du Bénin, du Niger, Sénégal, membres du Réseau des associations nationales d’infirmiers et sages-femmes d’Afrique francophone. D’ailleurs, le président de ce Réseau, le Camerounais Emmanuel Bwaka Parfait, a salué l’engagement du président Laurent Gbagbo d’ouvrir un troisième cycle de formation pour les infirmiers et sages-femmes de Côte d’Ivoire, matérialisé par un protocole d’accord. Cet accord permet ainsi aux infirmiers ivoiriens de s’investir désormais dans les carrières de l’enseignement supérieur pour gravir les cinq niveaux hiérarchiques de compétences universitaires dévolus aux infirmiers. L’objectif étant de s’inscrire dans la démarche qualité initiée par le ministère de la Santé. Mais les contours de cette carrière universitaire restent à définir.

Bruno Kouadio

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !