Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Centre d’hémodialyse du CHU de Cocody : le District d’Abidjan offre 10 générateurs de dialyse - 27/05/2008 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Du baume au cœur des insuffisants rénaux et des dialysés du centre d’hémodialyse du CHU de Cocody. Hier, le District d’Abidjan a offert 10 générateurs de dialyse à ce centre qui n’avait que 11 fonctionnels sur 18. Ce qui porte à 14 le nombre de générateurs que le District a offert au Service d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU), la structure qui gère le centre d’hémodialyse. En effet, plusieurs mois avant, le District avait déjà offert 4 générateurs au SAMU.

Selon M. Bayéto Patrice, 2ème vice gouverneur du District d’Abidjan, représentant le gouverneur Djédji Amondji, ces générateurs offerts au SAMU devaient servir à l’ouverture des centres d’hémodialyse des hôpitaux généraux d’Anyama et d’Abobo «dans le but de décongestionner le SAMU, les CHU en freinant le flux des patients venant de l’Est (Adzopé, Abengourou, Bondoukou». Mais suite à la démarche de certains malades et du ministère de la santé, était été représenté à cette cérémonie par Dr. Marcel Koffi Koumi, directeur de cabinet, le District a préféré les offrir au SAMU.

De son côté, le Dr. Sissoko Jacques, directeur du SAMU, tout en remerciant le District d’Abidjan, a lancé un appel aux autres collectivités décentralisées pour qu’elles ouvrent des centres d’hémodialyse dans les villes de l’intérieur afin de
«permettre aux malades de se soigner sur place». Grâce au District d’Abidjan, la Côte d’Ivoire compte deux autres centres d’hémodialyse qui sont logés aux CHU de Yopougon et de Treichville. Ces efforts du District d’Abidjan ont été salué par M. Moussan Aristide, porte-parole de l’association ivoirienne des dialysés et insuffisants rénaux (ADIR). Pour lui et son association, le gouverneur Amondji est «Le père des dialysés » de Côte d’Ivoire.

Quant au Dr. Marcel Koffi Koumi, il a affirmé que l’insuffisance rénale est devenue en Côte d’Ivoire «un problème de santé publique». Il a exhorté les médecins à tenir un discours d’espoir aux malades.
Les générateurs offerts ont été visités par le directeur de cabinet ainsi que des malades.

Coulibaly Zié Oumar

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !