Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Journée mondiale du sang : “La Côte d’Ivoire a besoin de produire 170 000 unités” - 15/06/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La célébration de la Journée mondiale du don de sang a eu lieu ce week-end à la salle des fêtes de la mairie de Yamoussoukro. Le Dr Allah Kouadio Remi, ministre de la Santé et de l’hygiène publique, a, au cours de ces festivités, appelé à un engagement de tous pour relever le défi de la couverture des besoins nationaux en produits sanguins. « A ce jour, nous produisons environ 120.000 unités là où il eût fallu en produire 160 à 170.000 unités ». Pour y parvenir, estime le Dr ALLAH Remi, il faut pouvoir mobiliser 1% de la population pour le don de sang. Ce défi, pense-t-il, n’est pas hors de portée de ses services. Surtout grâce à l’appui des différents partenaires.

M. Blondé Moussa, président des donneurs de sang, a affirmé être l’objet de railleries. Malgré cette situation, il a rassuré «qu’ils continueront de mettre leurs cœurs au service de la vie pour sauver de multiples vies » avant de demander au ministre que soient appliqués, aux donneurs bénévoles de sang, des tarifs préférentiels lors des consultations dans les formations sanitaires Le ministre a promis d’analyser avec bienveillance cette doléance. Par ailleurs, il a exhorté les professionnels du secteur à continuer à réaliser des performances susceptibles de hisser le pays au niveau des nations développées.

L’ambassade des Etats-Unis a apporté son soutien à cette cérémonie. Aux préoccupations évoquées (renforcement de la qualité des produits sanguins, accroissement de la disponibilité, accessibilité du sang et des produits dérivés…), le Dr Bruce Struminger, a au nom de l’ambassadeur, SEM Mme Wanda Nesbitt, rassuré de la poursuite de l’aide du gouvernement américain, entamée depuis 2004, à travers le « Projet de renforcement rapide des services de transfusion sanguine (PRRSTS).

M. Komla Siamevi, représentant résident de l’OMS en Côte d’Ivoire a, pour sa part, salué les efforts accomplis dans les nombreux pays africains en vue de rendre le sang accessible et sécurisé pour les populations. Au cours de cette cérémonie, les donneurs fidèles de sang ont reçu des récompenses.

Coulibaly Souleymane

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !