Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Vaccination contre le tétanos : le ministre Alla Kouadio lance la campagne pour le 2ème passage - 10/07/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En vue d’éliminer le tétanos de la mère et du nouveau-né, de notre pays, le ministère de la Santé et de l’hygiène publique a du deuxième passage de la campagne de vaccination. Qui a eu lieu jeudi dernier, à Marcory. En effet, selon les statistiques, la Côte d’ Ivoire fait partie des 27 pays au monde qui n’ont pas encore éliminé cette maladie au niveau du nouveau-né. C’est pourquoi, le ministre, de la Santé et de l’Hygiène publique, Alla Kouadio Rémi, qui présidait la cérémonie, a invité les femmes âgées de 15 à 49 ans, à se rendre au poste de vaccination le plus proche.

Pour recevoir la 2ème dose du vaccin. Et ce munies de leur carte de vaccination. Dr Marcel Koffi Koumi, représentant le ministre de la Santé, a indiqué que la seule arme pour endiguer ce fléau, c’est la vaccination. Car dans notre pays, c’est environ 50% des enfants qui ne sont pas protégés contre cette maladie. Et 58% des mères sont dans la même situation. Soit plus d’une femme sur deux qui sont non protégées. Aussi a-t-il fait savoir que « lorsqu’une mère est vaccinés, ce sont ses futurs enfants qui en sont protégés ». Réagissant aux rumeurs qui ont circulé au cours de la première campagne en mai dernier, Dr Marcel Koumi a rassuré les femmes. Il a rappelé que ce vaccin contre le tétanos est donné pour protéger les mères et les nouveaux-nés. Et non pour les rendre stériles, ou rallonger le terme de la grossesse.

Dr Bendib, représentant la représentante résidente de l’Unicef, a, quant à lui, déclaré que l’une des missions de son organisation « est de participer à la protection des mères et des enfants ». Il a donc invité toutes les femmes des 54 districts sanitaires concernés, à se mobiliser pour faire leur vaccin. Cela aura pour avantage de garantir à nos futurs enfants leur protection dès la naissance, contre cette maladie. Cette campagne devra permettre de « vacciner au moins 95% des femmes de 15 à 49 ans à l’issue du 3e passage », a indiqué le ministre. Elle prendre fin dans la première quinzaine du mois de janvier 2009.

Grace Ouattara

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !