Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Odonto-stomatologie : les dentistes veulent améliorer la santé bucco-dentaire des populations - 18/09/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le lancement officiel du troisième congrès dentaire international, qui se tiendra à Abidjan du 4 au 7 février 2009, a eu lieu hier à l’hôtel Novotel au Plateau. Le thème retenu est : «prévention et qualité des soins en odonto-stomathologie : quels défis en Afrique» ? Des journées portes ouvertes sont prévues les 2 et 3 du même mois. Ce forum scientifique réunira plus de 300 congressistes africains et européens, ainsi que des experts de renommée internationale, en provenance d’une vingtaine de pays. Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le Dr Allah Kouadio Rémi, a indiqué que ce congrès est attendu car depuis plus de 10 ans, aucun congrès dentaire international n’a eu lieu en Côte d’Ivoire.

Surtout que le Groupement des associations dentaires francophones (Gadef), la Fédération dentaire internationale (Fdi) et les associations dentaires sous-régionales sont tous unanimes pour qu’un grand congrès soit organisé à Abidjan. Il a, par ailleurs, indiqué que la santé bucco -dentaire semble abandonnée, mais il n’en est rien. En 2009, il prévoit plus de 150 fauteuils dentaires pour équiper des structures bucco dentaires. Pr Yolande Koffi Gnagne, présidente du comité d’organisation, a fait savoir que l’objectif de ce troisième congrès dentaire rejoint celui de l’Organisation mondiale de la santé qui est d’améliorer l’état de santé bucco-dentaire des populations ; trouver une alternative face à des services curatifs de santé buccodentaire mal répartis dans le pays et qui ne sont accessibles qu’aux nantis ou aux citadins. «Il s’agit de réviser nos stratégies thérapeutiques en donnant la priorité à la prévention, puis à des soins curatifs meilleur marché et de bonne qualité». Selon Dr Arkuste Francis, fondateur de l’Association des odonto-stomatologistes de Côte d’Ivoire (Aosci), l’organisation est la plus forte de la sous-région, depuis le Maghreb jusqu’en Afrique du Sud et elle compte 600 dentistes.

Marie-Adele Djidje

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !