Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Huit formations sanitaires reçoivent des fauteuils dentaires - 14/10/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, à travers la direction du programme bucco-dentaire, a offert des fauteuils dentaires, d’une valeur de cent cinquante millions de francs CFA à huit formations sanitaires. C’était lundi dernier à la Pharmacie de la Santé publique de Treichville. Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la «mise en oeuvre d’un programme d’équipement des services dentaires pour la période 2008/2010». Et ce pour «améliorer l’accessibilité et la fonctionnalité des services dentaires», a indiqué Dr Yavo Marie Laure, directeur coordonnateur du programme national de promotion de santé bucco-dentaire. Les bénéficiaires sont les hôpitaux généraux de Tabou, Bouna, Katiola, Lakota, Mankono, Danané.

Et les services de santé scolaire et universitaire de Port-Bouët et Yamoussoukro. Le Dr Yavo a révélé que sur 87 fauteuils identifiés dans le secteur public, seuls 40 sont fonctionnels. Ce qui explique la faible fréquentation des services malgré une demande forte en soins bucco-dentaires. Dr Anongba Simplice, au nom du ministre de la Santé, a indiqué que les pathologies bucco-dentaires constituent un véritable problème de santé publique. Aussi a-t-il invité les bénéficiaires à faire bon usage des fauteuils. Il a souhaité qu’ils soient renouvelés dans un délai minimum de cinq ans. Les présidents des conseils généraux des localités bénéficiaires ont salué cet acte louable. Qui, selon eux, est un grand soulagement pour ces régions qui ont été éprouvées par la guerre. Ils ont donc promis d’en faire bon usage et de les renouveler dans cinq ans.

G. Ouattara

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !