Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Glaucome et drépanocytose - La société d’ophtalmologie tire la sonnette d’alarme - 11/06/2006 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La drépanocytose et le glaucome sont deux maladies qui favorisent, à en croire le pr Fanny A, président de la Société ivoirienne d'ophtalmologie (SIO), la cécité, parce qu'agissant sur les nerfs des yeux.

En portant l'information au public, vendredi matin à l'hôtel Etoile du Sud de Grand-Bassam, la SIO veut attirer l'attention sur les conséquences. Déjà, en Côte d'Ivoire, 10% de la population est touchée selon le président.
En effet, ces deux maladies, contrairement aux autres, agissent de façon insidieuse, jusqu'au jour où se déclare la maladie. Dans le cas du glaucome, poursuit le pr Fanny, " l'œil ne fait pas mal. Il est blanc, apparemment normal jusqu'au jour fatidique ". C'est pourquoi, les participants au 4ème congrès ordinaire, envisagent d'insérer dans les résolutions, la mise en place imminente du programme national de lutte contre la cécité. Ils prévoient surtout d'organiser une campagne de dépistage pour " identifier les gens qui sont susceptibles de devenir aveugles ou de couver le glaucome ".

Il s'agit généralement, selon le professeur, de personnes âgées de 40, 45 ou même encore des plus jeunes. Car il faut signaler selon lui que "le glaucome attaque plus souvent le noir plus que le blanc".
Les causes ne sont pas véritablement définies, parce que la maladie continue d'être l'objet de recherche. Alors que la stabilisation de la tension est réussie, le glaucomateux peut quand même continuer à développer la maladie ".

Pour ces deux maladies chroniques et même héréditaires, les ophtalmologues associent, au cours des traitements, les parents et descendants du malade.
Le congrès prend fin aujourd'hui.  

Marceline GNEPROUST

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !