Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Azuretti : lutte contre le paludisme ; La Fondation Djigui lance l’offensive - 21/11/2008 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le paludisme est la principale cause de décès en Afrique subsaharienne. 75% de décès lui est imputable. Les plus vulnérables sont les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes. Au niveau des femmes enceintes, cette maladie est responsable des avortements spontanés et des accouchements prématurés. C'est pourquoi, la Fondation Djigui avec le CEMV et ICMRT ont entrepris récemment une opération de remise de dons en moustiquaires imprégnées d'insecticide destinées principalement à la frange de la population la plus exposée. Cette action se situe dans le cadre du programme d'assistance aux populations vulnérables de ces différentes institutions de bienfaisance.

Ce sont les populations d'Azuretti et Gbambélé qui ont été retenues après plusieurs études menées sur le terrain. C'est la cour de l'école qui a servi de cadre à la remise de ces moustiquaires .Pour s'assurer du bon résultat de l'opération, une équipe technique a été mise en place afin d'installer ces moustiquaires dans les maisons des bénéficiaires, suivie des conseils pour une meilleure utilisation. M. Mensah Simon, au nom du chef du village d’Azuretti, NANA BOYAN, a fait une doléance pour l'acquisition d'un centre de santé pour leur village. Le président de la Fondation Djigui de Grand-Bassam Dr Lancina Koné a indiqué que ‘’nul n'a le droit d'être heureux tout seul et tout ce qui touche à nos semblables doit nous affecter profondément’’. Les représentants de l’Université de Bouaké Dr Tia et celui de Ivory Coast Relief (ICMRT) M. Koffi Vincent, Docteur Dagnogo, Directeur départemental Santé de Grand-Bassam et le SOUS-PRÉFET ont exprimé leur reconnaissance à la Fondation Djigui.

Anzoumana Cissé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !