Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le tétanos : Les experts pour une vaccination intensive - 30/01/2009 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Des partenaires de l’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfance) venant de quatre pays de l’Europe de l’Est (Roumanie, Serbie, Bulgarie et Bosnie) étaient en mission en Côte d’Ivoire les 27, 28 et 29 janvier derniers pour se rendre compte de l’impact de la lutte contre le tétanos dans trois districts sanitaires du pays. La mission s’est successivement rendue à Laviara, à la formation sanitaire communautaire d’Abobo et à Lahou-Kpanda, situés respectivement dans les districts sanitaires de Grand-Bassam, Abobo Est et Grand-Lahou. Elle a observé les séances de vaccination des enfants et des femmes enceintes, tout en insistant sur le tétanos pour lequel, ces partenaires, à travers leur firme Procter&Gamble, ont investi 3.400.000 doses de vaccin, soit à peu près l’équivalent de 1, 37 milliard de francs Cfa dans les pays pauvres dont la Côte d’Ivoire. L’évaluation portait sur l’enregistrement des données, tels les différents outils de collecte de vaccination, les registres standards de vaccination, les fiches de pointage et les fiches de gestion de stocks des vaccins, la détermination des populations cibles de l’aire sanitaire, etc.

Par ailleurs, la délégation a sensibilisé les populations à se faire vacciner contre le tétanos. En effet, selon Dr. Kéita Mamadou, directeur départemental de la Santé à Abobo Est, il fallait vaincre la rumeur selon laquelle la vaccination a pour objectif de stériliser la femme et l’empêcher de procréer. Le même constat a été fait à Laviara et Lahou-Kpanda. Heureusement, les rapports des médecins des localités visitées montrent qu’aucun cas de tétanos n’a été enregistré ces dernières années. « Toutefois, il faut prévenir cette maladie. D’où la poursuite du programme élargi de vaccination pour éliminer définitivement le tétanos du pays. », a conseillé Dr Epa Kouacou, responsable de la vaccination à l’Unicef.

A Grand-Bassam, tout comme à Abobo et Grand-Lahou, les populations et les responsables de santé ont expliqué les difficultés quotidiennes de ces centres de santé, au nombre desquelles, le manque d’eau courante et d’électricité, les difficultés d’accès aux soins de santé faute d’argent.

Faisant le point de cette visite, la responsable de la délégation Pampers, Ana Sofrenovic, a fait remarquer qu’il y a des avancées dans la lutte contre cette maladie. «Cependant, il y a des difficultés persistantes. Seule la mobilisation de tout le monde peut vaincre cette maladie», a-t-elle lancé.

Signalons que cette évaluation était placée sous l’égide de l’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfance) en Côte d’Ivoire. C’est elle qui a conduit la délégation européenne.

Kouamé Alfred

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !