Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Rencontre avec Mouhammad Sy Savané. L’Imam qui guérit avec la parole d’Allah - 15/02/2009 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Il officie à la mosquée Ansouar de Yopougon- Niangon Nord (à droite) Cité Bracodi. Là, il dirige avec abnégation les cinq prières de la journée. Mais, derrière ses connaissances en islam, l’Imam Mouhammad Sy Savané cache de bonnes prédispositions pour la guérison. Son histoire est digne d’un conte de fées.

Parti étudier en Arabie Saoudite, il renonce à tout, à la suite d’un mal pernicieux qui le tient éloigné des salles de classe. A Djeddah, des médecins lui ne donnent même pas beaucoup de temps à vivre. Il décide de rentrer au pays. Son salut, le « condamné » le trouve dans le Coran, dans lequel il se plonge, mais surtout grâce aux prières de son frère aîné, le Mufti Moustapha Sy Savané qui réside à Daloa. Il lit, prie et médite. Et le miracle se produit. Son mal, qui était mystique, disparaît subitement. « Je me suis bien senti comme si je n’avais pas été malade », souffle t-il.
Peu avant, dans la quête d’une solution à son mal, il avait sillonné Boundiali, Bondoukou et d’autres villes du pays où il s’est, entre-temps, aguerri dans la connaissance des plantes médicinales.

Depuis donc ce miracle, l’Imam Mouhammad Sy Savané a choisi de se consacrer aux autres… A son domicile, situé au pied d’un immeuble, sorti de terre à quelques pas de sa mosquée, déferlent les patients. Parfois, même de très loin : Europe, Etats-Unis…
Entre deux prières, l’homme religieux n’a pas de répit. Il doit répondre sans cesse aux sollicitations. « Je traite les gens à longueur de journée », confesse t-il. Quand, il n’a pas beaucoup « travaillé » en une journée, c’est que l’Imam Mouhammad Sy Savané n’a consulté que 10 personnes. Mais au fait que soigne t-il exactement ? «

Les gens viennent me voir pour toutes sortes de problèmes et certains cas sont sérieux », répond-il, avant de préciser : « je soigne le zona, les maux de tête, le cancer, le rhumatisme, la folie, le diabète ». L’Imam Mouhammad Sy Savané délivre également du « mauvais sort » et des génies, facilite l’accouchement des grossesses dites difficiles, remédie à l’énurésie et aux maladies du nerf. Bref, il guérit toutes sortes de maladie, qu’elle soit naturelle, spirituelle ou mystique. Toute sa science se repose sur Coran. Quand le malade se présente à lui, il commence naturellement pas un entretien pour déterminer la nature du mal. Puis, il prie sur le malade, en égrenant les versets du Coran. «J’invoque Allah sans cesse pour qu’il guérisse le mal. Allah me révèle ce qu’il faut faire», professe ce Théologien islamique en médecine naturelle Coran-prophétique, qui traite aussi ses patients avec des plantes, de l’eau bénite, de la pommade… des « médicaments » qu’il concocte, en faisant des invocations coraniques. « Tout ce que je fais, je le fais au nom d’Allah. C’est lui qui guérit, moi je ne suis qu’un intermédiaire », remarque l’Imam Mouhammad Sy Savané.

L’homme se révèle davantage altruiste, en créant une ONG internationale islamique dénommée Chifah. Objectif ? « Aider les démunis en leur offrant vivres et non vivres » assure l’homme de Dieu. Il nourrit le rêve aussi de bâtir un orphelinat islamique. En attendant, avec Chifah, il anime, quand son temps le lui permet, des conférences en islam, ponctuées de lecture coranique dans certains quartiers de Yopougon. Histoire de porter haut la parole d’Allah…

Y. Sangaré

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !