Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Le Ministre Hubert Oulaye à propos de la grève du Synacass-ci : “Les médecins ont déjà fait une grève mortellement inutile” - 15/02/2009 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le premier responsable de la Fonction Publique et de l’Emploi en Côte d’Ivoire, le Pr. Hubert Oulaye dit ne pas cautionner la grève du Syndicat National des Cadres Supérieurs de la Santé en Cote d’ Ivoire (SYNACASS –CI), prévue du 18 au 20 Février prochain sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

Le ministre Hubert Oulaye estime que la grève n’a pas sa raison d’être. « (…) Je ne comprends pas pourquoi les syndicats veulent entrer en grève. Il ne faut pas qu’ils pensent seulement à eux. La Côte d’Ivoire est confrontée à d’énormes difficultés. Les gens doivent faire preuve de conscience et de responsabilité », a indiqué le Pr.Hubert Oulaye hier vendredi à son cabinet au Plateau lors du point de presse relatif à la 34ème session du CRADAT.
Pour lui, l’Etat n’a jamais refusé de payer les effets financiers de la revalorisation des grilles indiciaires et les différentes primes y afférentes. « C’était prévu qu’on paie les effets financiers en janvier 2009. Mais compte tenu des difficultés financières, nous avons étendu le paiement de ces effets financiers jusqu’en 2010. D’ailleurs, ils ont commencé à percevoir (notamment les médecins et Agents techniques de la santé), la moitié de leurs primes. Et le paiement de l’autre moitié a été différé en janvier 2010.
Ce n’est pas un tour de passe-passe. Nous avons déjà expliqué cela aux syndicats », a insisté le ministre Oulaye, tout en déplorant le fait que la dernière grève du Synacass-ci en 2007 ait fait trop de victimes. « Ils ont fait déjà fait une grève mortellement inutile. J’ai regardé leur préavis de grève. Si les médecins rentrent encore en grève, des gens vont mourir. Et cela n’est pas raisonnable », a-t-il craint.

Le Pr. Hubert Oulaye a annoncé une rencontre avec le Synacass-ci, le lundi 16 février prochain. Elle réunira la tutelle, les ministres de l’Economie et des Finances, de la Santé et de l’Hygiène Publique et un représentant du Premier Ministre. A l’effet de trouver un terrain d’entente avec les médecins. Le ministre a révélé que toutes les revalorisations salariales des fonctionnaires vont coûter 124 milliards Fcfa à l’Etat.

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !