Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Les médecins observent une trêve d’une semaine - 20/02/2009 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les souffrances des malades, du fait de la grève des médecins pourront s’atténuer. Le Syndicat National des Cadres Supérieurs de la Santé de Cote d’Ivoire (SYNACASS-CI) et les personnels techniques de santé ont décidé d’observer une trêve de sept jours. Ce à compter d’aujourd’hui, Samedi jusqu’au 28 Février prochain .C’est ce qui ressort d’un meeting tenue hier au CHU de Cocody par les agents de santé grévistes. A en croire, le secrétaire général du Synacass-ci, Dr Ernest Atté Boka, cette trêve a été observée pour laisser le temps au gouvernement de " réagir ".

Et de trouver une solution à leurs différentes revendications. Le secrétaire général de cette formation syndicale a balayé du revers de la main, toute idée de reculade. Il a signifié qu’il y aura des séances de travail et des discussions avec le gouvernement, afin que leurs revendications aboutissent. «(…) Mais, si au terme d’une semaine , nous avons rien obtenu ,nous allons durcir le ton », a menacé Dr Boka . Pour mémoire, le Synacass-ci et les syndicats du personnel technique de la santé ont entamé le 18 février dernier, une grève de 72H. Laquelle a été largement suivie, selon le secrétaire du Synacass-ci sur toute l’étendue du territoire Ivoirien. Les médecins revendiquent entre autres, les paiements intégraux de leurs primes, l’application des 400 points d’indice, la fonction publique hospitalière et le glissement catégoriel de 345 médecins.

ANZOUMANA CISSE

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !