Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Maladies tropicales négligées : Le Bénin abrite le sommet africain - 06/03/2009 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Cotonou, la capitale béninoise, abritera un sommet africain sur les maladies tropicales négligées, au nombre desquelles l'Ulcère de Buruli, du 30 mars au 6 avril prochain. L'initiative a été prise à la réunion annuelle de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l'ulcère de Buruli, à Génève, en mars 2008. Cette décision a été prise en signe de reconnaissance aux efforts de l'Organisation non gouvernementale WAFAC-Africa, dirigée par Solange Yayi Allechi, la fille aînée du chef de l'Etat béninois. Dans la préparation de ce rendez-vous, la présidente de W AF AC-Africa a rencontré il y a quelques jours, Michel Recipon, président de l'association française de lutte contre la lèpre, Raoul Follereau, à Paris.

Au-delà des experts africains, le sommet sera rehaussé par la présence de plusieurs chefs d'Etat, au nombre desquels le président Laurent Gbagbo. Depuis son lancement en 2006, cette association caritative et humanitaire fait preuve d'amour et de compassion envers les malades de l'ulcère de Buruli, en procédant notamment à l'assistance nutritionnelle des personnes atteintes de l'Ulcère de Buruli et en dotant les centres de lutte contre l'ulcère de Buruli de matériel de communication afin de faciliter et de renforcer la sensibilisation auprès des populations vulnérables. Dans un élan de générosité, Solange Yayi Allechi a distribué, récemment, une centaine de sacs de riz et de maïs aux malades du Centre de dépistage et de traitement de l'ulcère de Buruli (CDTUB) de Lalo, dans le département du Couffo au Bénin, lors de la journée dénommée “Journée d'Amour” en l'honneur des malades de l'ulcère de Buruli. La présidente de W AF AC-Africa projette également des actions de solidarité en faveur des malades en Côte d'Ivoire.

César Ebrokié

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !