Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Améliorer les systèmes de santé en Afrique par l’usage des TIC - 16/04/2009 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le 6e Congrès africain d’informatique médicale s’est ouvert, hier, au Village des technologies de l’information et des biotechnologies (Vitib) de Grand-Bassam.

Ce 6e congrès panafricain est organisé par la Société ivoirienne de biosciences et d’informatique médicale (Sibim). Pendant trois jours, médecins, professeurs en médecine, d’éminents spécialistes et chercheurs de différentes disciplines médicales et informaticiens issus de 18 pays, vont évaluer l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (Tic) dans la santé. Tout comme ils feront connaître les différents usages des Tic, dans le traitement des maladies chroniques comme le diabète, la prise en charge des malades et la gestion des structures sanitaires, ainsi que les établissements biomédicaux. Tout cela, pour réussir la promotion et le développement des Tic dans le domaine de la santé et des biosciences en Afrique.

Des objectifs auxquels adhèrent pleinement les autorités politiques ivoiriennes, si l’on s’en tient au propos du ministre d’Etat, ministre du Plan et du Développement qui en a parrainé la cérémonie d’ouverture, au nom du Président de la République. En fait, Paul Antoine Bohoun Bouabré estime que l’Afrique ne doit pas rater la révolution numérique, comme elle a manqué celles de l’agriculture et de l’industrialisation. Toutes choses ayant nécessité, explique-t-il, la création du Vitib par le Président Gbagbo C’est aussi ce qui sous-tend le grand intérêt de ce 6e congrès, soutient-il. Car, affirme-t-il, l’introduction des Tic dans la médecine est d’un apport de haute portée pour l’humanité entière et singulièrement pour l’Afrique, ainsi que le démontrent assez bien, les différents exploits de la télémédecine.

Un avis que partage le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Allah Kouadio Rémi. Il indique que l’introduction des Tic dans le système de santé ivoirien est un moyen d’accélérer l’amélioration de l’accès de la population aux services de santé publique. Car, il est avéré que les professionnels chargés de soigner les populations, peuvent considérablement améliorer leurs prestations, à travers le pays. Mieux, partout dans le monde où elle a été menée, l’application des Tic à la médecine a contribué à l’amélioration de la qualité des systèmes de santé. Ce congrès est donc pour la Sibim, affirme son président, Pr Ehua Somian Françis, le début de la mission de sa société. A savoir, sensibiliser les acteurs de la santé, à la nécessité pour tous de s’inscrire résolument dans le développement du couple Tic/pratique médicale.

Comme tous les autres intervenants, Pr Alassane Salif N’Diaye et Pr Akablan Kassi, président du comité d’organisation, ont dit placer un grand espoir dans ces trois jours de travaux.

Moussa Touré

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !