Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre les fistules vésico-vaginales - 19/05/2009 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La maternité sans risque, le traitement curatif et la prise en charge thérapeutique sont les axes essentiels de la campagne de sensibilisation sur les fistules vésico-vaginales initiée par l’Inner Wheel club d’Abidjan II-Plateaux. La campagne a démarré le mardi 12 mai dernier, au siège de la FAO, aux II Plateaux, par une conférence de presse. « Nous avons décidé de nous engager dans la lutte contre les fistules vésico-vaginales, en promouvant l’information des femmes atteintes de cette maladie et de leurs familles, des entreprises et les bonnes volontés qui vont permettre de financer cette action, de prendre en charge le traitement d’une cinquantaine de femmes en 2009 et favoriser leur réinsertion », a déclaré la présidente de l’Inner Wheel II- Plateaux, Coffi Lavodrama Philomène.

Elle a déclaré que son club se veut le porte-parole des femmes atteintes qui souffrent dans l’annonymat. Et c’est la raison pour laquelle elle compte mettre l’accent sur la sensibilisation et le volet curatif de la prise en charge thérapeutique.
Le président des urologues de Côte d’Ivoire, Pr. Ouégnin Georges Armand a pour sa part dit que la meilleure prévention est la promotion de la maternité sans risque. Il a déploré qu’il y ait une recrudescence de la fistule vésico-vaginale en zone Centre, Nord et Ouest (CNO), faute de personnel traitant à cause de la crise ivoirienne. Il s’est réjoui qu’en zone libre, la maladie ait pris du recul.

Le Pr Gnagne Yadou Maurice, urologue en service au CHU de Treichville a quant à lui accusé la pauvreté comme étant l’une des sources principales de la fistule vésico-vaginale en Côte d’Ivoire. « Les fistules vésico-vaginales peuvent être prévenues si le système de santé n’est pas désorganisé. Aussi faudrait-il prendre des mesures pour redéployer le personnel qualifié », a-t-il proposé. Il a révélé que le traitement de la maladie coûte 353680 Fcfa pour 10 jours d’hospitalisation sans l’uro scanner.
Dr Thalmas Maxime, directeur de l’unité chirurgicale de Yopougon Attié a noté que le mariage précoce est l’une des causes de la maladie. Avant de préconiser la formation du personnel de santé. Dr Gnanazan Gabriel est lui convaincu que la maladie peut être guérie.

La présidente de l’ONG Génération femmes du 3ème millénaire (GFM3), Véhi Touré Honorine a indiqué que pour combattre efficacement la maladie, elle fait la sensibilisation de masse et de proximité. « Il faut rassurer les femmes pour qu’elles s’ouvrent à l’Ong en vue de leur guérison » , a-t-elle dit. Elle a révélé qu’il y a 500 cas de fistules vésico-vaginales détectés en 2008 en Côte d’Ivoire.

Une formation des journalistes est prévue les 19 et 20 mai prochains à Daloa.

Gomon Edmond

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !