Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Vih/sida : la pandémie gagne du terrain à Dimbokro - 26/05/2009 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Sida est en nette progression dans le département de Dimbokro. Si l’on s’en tient aux chiffres révélés par le district sanitaire de cette localité. Selon un rapport officiel qu’il a fourni, le nombre de personnes atteintes de maladies sexuellement transmissibles (Mst) et Vih-sida s’est, contre toute attente, accru en 2008. Sur 31.783 malades reçus, 853 présentaient des cas de Mst. Ce nombre élevé, note le document, présente « un grand risque de contamination par le Vih dans la population en général et principalement dans le milieu scolaire ». Confirmation de cette hypothèse, sur 7774 personnes conseillées et dépistées, 479 ont été déclarées séropositives.

Selon la même source, sur un total de 640 femmes enceintes, 68 d’entre elles ont été soumises au test de dépistage du Vih-Sida. Résultat : 11 ont été détectées séropositives par le centre hospitalier régional de Dimbokro. Soit 12 femmes sur 100. Or, précise le rapport, le taux de dépistage au niveau du district sanitaire de Dimbokro reste faible : soit 8,29% de la population.

Pour lutter efficacement contre la pandémie, le district encourage le dépistage et souhaite l’ouverture de centre de dépistage volontaire (Cdv) dans les centres de santé rurale et médico-scolaires.

A noter qu’environ 6000 personnes vivent avec le virus du Sida et sont sous traitement antirétroviraux dans le département.

Etienne ZOUHOMAN BI

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !