Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

District d’Abidjan : un hôpital de 600 millions FCFA bientôt construit à Allokoi - 26/05/2009 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans six mois, un hôpital d’un coût de 600 millions FCFA sera construit à Allokoi, un village situé à quatre kilomètres d’Abidjan dans le District d’Abidjan. Il sera bâti sur 2 hectares gracieusement offerts par la chefferie villageoise. Mercredi dernier, la pose de la première pierre a eu lieu dans ce village en présence du sous-préfet d’Anyama, M. Kouamé Kouadio Noël. Ce sera un centre de santé ultra-moderne de cas sociaux dénommé “la cité du tabernacle de Dieu”. C’est un projet de santé et de réinsertion économique de l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Belgo-ivoire santé dirigée par M. Okiéré. Selon celui-ci, cette ONG a été créée en 2008 en Belgique par des Ivoiriens qui ont décidé d’aider leurs frères et sœurs ivoiriens en détresse.

“Les soins et les consultations seront gratuits. Il y aura des interventions chirurgicales jusqu’au pansement. Ce centre sera ouvert aux malades de la sous-région. Une salle d’hospitalisation de 30 lits et un restaurant du cœur sont prévus. Dans une seconde phase, une école primaire et secondaire pour orphelins et un orphelinat sont prévus”, a-t-il déclaré.
M. Kouakou Médard, un opérateur économique (co-parrain de cette cérémonie) a apporté tout son soutien au président de cette ONG. Le sous-préfet d’Anyama, qui a patronné cette cérémonie, a appelé tous les fils du village à offrir leurs services sans contrepartie financière dans la réalisation de cet hôpital. Tous les jeunes, a-t-il poursuivi, doivent être des manœuvres. Cette ONG, a-t-il conclu, doit recruter les jeunes du village pour la réalisation de ce projet, et recevoir gratuitement de l’eau pour construire cet édifice.

Charles Bédé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !