Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Cancer du col de l’utérus : une maladie méconnue, mais mortelle - 02/06/2009 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Malgré ses ravages dans la gente féminine, le cancer du col de l’utérus est méconnu des ivoiriennes. En avril 2009, le Programme National de Lutte contre le Cancer (PNLCa), en collaboration avec une ONG, a mené une enquête auprès de 100 femmes âgées de 30 à 60 ans, dans le district d’Abidjan, sur le cancer du col utérin et sa prévention. Seulement 36% des femmes interrogées avaient entendu parler de la maladie. 25% qui avaient entendu parler de la maladie n’avaient pas connaissance de son mode de prévention et seules 7% avaient déjà réalisé un frottis cervico vaginal (mode de dépistage de la maladie).

Ces résultas ont interpellé le PNLCa. Profitant de la présentation du siège du PNLCa, le mardi 26 mai dernier, à la direction de coordination du programme de vaccination élargie, à Treichville, le Dr. Comoé Jean Claude, chargé du partenariat et de la multi-sectorialité au programme, a annoncé une série d’activités à mener. Il s’agit entre autre d’un atelier de formation des journalistes, de la création de comités locaux de lutte et des journées de sensibilisation sur les cancers gynécologiques. Tout cela pour mieux prévenir une maladie qui constitue un problème de santé publique. « 15 à 20 millions de personnes meurent de cette maladie dans le monde. A travers ces activités nous comptons faire du cancer une maladie chronique et inciter les gens à se faire consulter », a-t-il indiqué. Les cancers du col de l’utérus et du sein constituent 52% des cancers chez la femme.

Dao Maïmouna

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !