Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Diabète, hypertension, insuffisance rénale : 3 000 tests de dépistage gratuit à Youpougon - 05/06/2009 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les populations de plus de 40 ans de la commune de Yopougon et en particulier, du quartier Wassakara bénéficient depuis le mercredi 4 juin, de 3000 tests de dépistage gratuit de trois grandes endémies qui, bien que non transmissibles, n’en demeurent pas moins ravageuses. Il s’agit du diabète, de l’insuffisance rénale et de l’hypertension artérielle. Initiée par l’Association pour la formation sanitaire urbaine communautaire de Wassakara Attié (Afosucoa), l’opération présidée par l’ancien ministre de la Santé, le Pr. Maurice Kakou Guikahué, a été officiellement lancée par sa marraine, Mme Henriette Konan Bédié, l’épouse de l’ancien Chef de l’Etat, et présidente de « Servir », une Ong d’actions humanitaires.

Sur les raisons de cette campagne de sensibilisation et de dépistage gratuit, le Pca de l’ Afosucoa, M. Ouattara Clément, indique : «Il s’agit pour nous de donner une chance aux populations habitant notre aire sanitaire et à toutes celles de Yopougon de connaître leur statut par rapport à ces maladies chroniques et dont le traitement est très coûteux». L’organisateur principal du dépistage gratuit révèlera par la suite que ces maladies considérées comme ne touchant que des personnes aisées, font malheureusement de nombreuses victimes dans les bas quartiers. Ouattara Clément qui a présenté, tant dans son mode de fonctionnement que dans le bilan chiffré de ses prestations la structure qu’il dirige, a rendu hommage au Pr. Kakou Guikahué pour son rôle dans l’implantation des centres de santé communautaires quand il était au gouvernement.

C’est un véritable cours de médecine qu’il a été donné à la population de suivre à travers l’intervention du Pr. Maurice Kakou Guikahué, cardiologue émérite. Dans un langage assez simple pour la bonne compréhension des habitants de Wassakara, l’ancien ministre de la Santé a démontré que l’alimentation non contrôlée est facteur de ces maladies chroniques. «Les bonnes choses dans les assiettes ne sont pas parfois bonnes pour la santé», a-t-il notamment enseigné.

Pour sa part, la marraine de la cérémonie, Mme Henriette Konan Bédié, a exprimé sa reconnaissance aux organisateurs et aux populations de Wassakara à qui elle a révélé le secret de son énergie et de sa beauté: «Evitez de manger trop gras, évitez le sel, les aliments trop salés et sucrés et puis surtout, faites du sport régulièrement. Marchez et montez les escaliers tant que vous le pouvez… c’est mon remède », a-t-elle soutenu.

Landry Kohon

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !