Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Grippe A / H1 N1 : l’OMS offre des médicaments au ministère de la Santé - 23/06/2009 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

A la suite de la découverte d’un cas suspect de grippe A/H1N1dimanche dernier à l’aéroport d’Abidjan, la Côte d’Ivoire est restée en état de veille sanitaire accru. Pour prévenir cette maladie qui menace le pays, le bureau de la représentation de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) pour la Côte d’Ivoire a remis hier à la Pharmacie de la santé publique d’Adjamé (Psp), un lot de médicaments Tamiflu et des kits de protection individuelle. Ce don d’une valeur de 210 millions de Fcfa est composé de 70 kits de protection individuelle et de 261.660 capsules de Tamiflu (utilisé pour le traitement préventif de la grippe A/H1N1). A ce lot, il faut ajouter des affiches d’information du public.

Au cours de cette cérémonie, le Représentant résident de l’Oms en Côte d’Ivoire, Dr. Komla Siamevi, a rendu hommage à tous les acteurs qui interviennent quotidiennement dans le maintien de la veille sanitaire, notamment les autorité nationales, le personnel de santé, tant au niveau de l’aéroport qu’au Chu de Treichville. Toutes choses qui ont permis, selon lui, d’appréhender à l’aéroport d’Abidjan, un passager du vol Sn 245 de la compagnie Sn Brussel en provenance de Bruxelles via Monrovia, le 19 juin dernier. Cependant, il a recommandé de ne pas baisser les bras en vue de mettre la population ivoirienne à l’abri de toute contamination. «Parce que nous ne savons quelle tournure cette pandémie va prendre demain. Il s’agit d’une maladie due à un virus qui peut muter à tout moment et devenir encore plus dangereux.», a-t-il prévenu.

Dr. Marcel Koffi-Koumi, directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, a remercié l’Oms pour cet appui.

Kouamé Alfred

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !