Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Grève du corps médical - Le Chu de Yopougon complètement paralysé - 30/06/2009 - Le nouveau réveil - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les syndicats de la santé ont reconduit pour 10 jours soit du 24 juin au 4 juillet, leur mot d`ordre de grève dans les hôpitaux. Cela, en dépit de l`appel à la reprise du travail lancé la semaine dernière par le ministre de la Santé et de l`hygiène publique, Allah Kouadio Rémi. Nous avons donc effectué hier, un tour dans les différents Centres hospitaliers universitaires (Chu) afin de faire l`état des lieux. De tous les Chu, à savoir Cocody, Treichville et Yopougon, seules les urgences de Cocody effectuent convenablement un service minimum tandis que les autres services tels que la Radiologie, la Consultation générale et autres ne fonctionnent pas. Selon les explications reçues d`une patiente que nous avons rencontrée au Chu de Cocody, tous les malades qui viennent sont automatiquement reçus aux urgences avant d`être transférés, selon le mal dont ils souffrent, vers les différents services adéquats.

Une fois qu`il est hospitalisé, le malade reçoit de temps à autre des soins des infirmiers ou s`il est plus chanceux, des médecins, qui sont des parents ou des connaissances. Au Chu de Treichville, ce sont des infirmiers que nous avons rencontrés aux urgences. Certains d`entre eux nous ont affirmé que quelques "petits cas" étaient acceptés. Par contre, les cas qui nécéssitaient plus de soins étaient éconduits et dirigés vers le Chu de Cocody. Les urgences et les soins intensifs de l`Institut de cardiologie d`Abidjan sis à Treichville sont également ouverts. A cet effet, Gérald K, le chef du service communication de l`Institut de cardiologie nous a affirmé que des dispositions ont été mises en place par la direction médicale et scientifique de concert avec la direction générale de l`institut pour assurer un service minimum dans l`ensemble dudit Institut. Le Chu de Yopougon, dans sa grande majorité, est paralysé.

Contrairement aux deux autres Centres qui étaient quoique peu animés, il régnait au Chu de Yopougon, hier, un silence de cimetière. De nombreux services tels que la consultation générale, la radiologie, la cardiologie, le dentaire, etc, ne comportaient aucune âme qui vive. Toutes les portes étaient closes à l`instar des différents guichets à l`accueil. Des malades se promenaient avec des enveloppes de résultats radiologiques dans la cour de l`hôpital. Les quelques médecins rencontrés n`ont pas voulu se montrer sur la question. Les tentatives pour entrer en contact avec la direction des Chu de Yopougon et de Treichville ont été vaines. Pour une fois de plus, les malades ne savent plus à quel saint se vouer car ils sont livrés à eux-mêmes. Rappelons que le personnel de santé a déposé la blouse le 15 juin dernier pour réclamer l`amélioration de leurs conditions de vie et du travail qu`il juge déplorables.

CRA et L.G (Stagiaires)

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !