Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Un laboratoire prend en charge le traitement des infections fongiques - 06/07/2006 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour les patients infectés par le VIH ou atteints du sida, le traitement des infections opportunistes fongiques (candidoses œsophagiques, dermatoses…) devrait être un souci en moins. Les laboratoires Pfizer ont, en effet, décidé de mettre gracieusement à leur disposition du Diflucan, un produit particulièrement recommandé dans le traitement des personnes vivant avec le VIH/sida, en quantité renouvelable et pour une durée illimitée. Ce produit a été mis à la disposition du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, hier à l’hôtel Tiama, au cours d’une cérémonie solennelle couplée avec une session de formation des praticiens impliqués dans le traitement de ces infections.

Cette donation s’inscrit dans le cadre d’un programme déjà initié dans plusieurs pays d’Amérique et d’Afrique sous le nom de Pfizer Philantropie. “ C’est notre contribution à l’atténuation des souffrances des malades ”, indiquera le directeur médical du bureau de Côte d’Ivoire, Dr Israël Koffi, précisant que les “ patients recevront ce produit aussi longtemps qu’ils en auront besoin ”.

Le Pr Emmanuel Bissagnéné du Service des maladies infectieuses du CHU de Treichville, relevant l’importance de cette donation, fera savoir que les infections fongiques constituent les principaux motifs de consultations, de dépenses et de décès des malades du sida. “ 40% des malades meurent sans jamais bénéficier d’un traitement antifongique ”, soulignera-t-il. Abondant dans le même sens, Dr Ettiégné-Traoré Virginie, directrice du Programme national de prise en charge des personnes vivant avec le VIH/sida, représentant le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, fera observer que ce produit est aussi important qu’il est coûteux. C’est à juste titre qu’elle saluera, au nom du ministre Allah Kouadio Rémi, ce partenariat qu’elle qualifiera de “ grand espoir pour les personnes vivant avec le VIH/sida ”.

Dans une présentation du projet, le directeur de Pfizer Philantropie, M. Amath Wade, spécialement arrivé de Dakar, a fait part de la volonté de ses initiateurs de couvrir tous les pays d’Afrique francophone.
Une trentaine de médecins issus de différentes formations sanitaires ont pris part à la session de formation qui a eu lieu.

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !