Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Yamoussoukro : lancement de la vaccination Polio / Charles Konan Banny : “La santé d`un citoyen est le premier facteur de développement d`une nation…” - 06/10/2009 - Le nouveau réveil - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Invité à prendre part au lancement de la vaccination polio 6ème passage le week-end dernier, le premier ministre Charles Konan Banny a saisi l`occasion qui lui a été offerte pour montrer aux populations du quartier Dioulakro et partant toute la population de la capitale politique l`importance de l`hygiène publique, gage d`une bonne santé. Et cela, il l`a traduit en ces termes "Je suis heureux d`être là ce matin. C`est une campagne nationale. Tous les Ivoiriens doivent être mobilisés pour que cette campagne connaisse un succès. Je me souviens, il y a trois ans, au moment où j`avais l`honneur de conduire le gouvernement, j`avais participé à une campagne de ce genre. La santé publique est le premier bien d`une nation.

C`est le bien public n°1. Il n`y a pas d`avenir pour un pays, il n`y a pas de progrès possible pour un pays en l`absence de santé de ses populations. La santé publique ne peut pas être obtenue sans le concours de chacun des citoyens. A commencer par les personnes elles-mêmes. C`est surtout une des raisons pour lesquelles un fantasme ancien qui m`habitait m`a emmené lorsque j`ai eu à former mon gouvernement à dénommer le ministère de la Santé publique en le faisant précéder de l`hygiène publique. La santé commence par l`hygiène. Malheureusement, l`hygiène publique n`est pas encore entrée dans nos mœurs. Je profite donc de cette campagne pour mettre l`accent sur la nécessité pour les Ivoiriens de prendre en charge l`hygiène publique. Chacun est responsable de son hygiène.

C`est par cette hygiène que nous allons faire reculer certaines pandémies. Je ne peux que remercier le Directeur départemental de la santé qui ne tarit pas d`initiative de prendre à bras le corps le problème de santé publique dans la circonscription qui est la sienne. Et dire merci aux mamans qui ont accepté de faire venir leurs enfants pour participer à cette séance de vaccination. Car la santé d`un citoyen est un bien public. La santé d`un citoyen est le premier facteur de développement d`une nation. Un citoyen malade est un agent de production qui devient inutile et inefficace …" Il est bon de rappeler qu`il est revenu au Dr Dacoury Ange Pierre, Directeur départemental de la santé, de présenter la situation sanitaire de l`espace géographique dont il a la charge.

Jean Paul Loukou

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !