Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le Vih/Sida : l’UNHCR offre un centre intègre à Tabou - 22/10/2009 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le représentant du haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (Unhcr) en Côte d’ivoire, M. Buti Kale a indiqué en fin de semaine à tabou que sa structure continuera à appuyer et renforcer les capacités des institutions et les structures gouvernementales qui l’accompagnent dans l’accomplissement de son mandat. C’était à l’occasion de la remise officielle du centre intégré de lutte contre le Vih/Sida de l’hôpital général de Tabou.

M. Buti Kale a expliqué que le centre intégré va contribuer à lutter efficacement contre le Vih/Sida des populations autochtones et réfugiés. « De plus les services du centre vont permettre aux prestataires de soins de travailler dans un environnement meilleur ainsi qu’aux bénéficiaires d’être reçus dans un centre respectant toutes les règles de confidentialité qui régissent les activités de conseil, de dépistage et de prise en charge », a –t-il souligné.

Avant de préciser que l’appui de l'Unhcr s’inscrit dans la politique d’intégration locale des réfugiés libériens, soutenu par le gouvernement ivoirien. Le représentant du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés en Côte d’'Ivoire a révélé que la construction et l’équipement du bâtiment se chiffrent à plus de 26 millions de F cfa.

Dans le cadre du projet malaria initié par l’ Unhcr avec les agents de santé communautaires de plusieurs localités du département de Tabou, M. Buti Kalé a fait don, au nom de sa structure, de plusieurs lots de matériels d’assainissement. Ainsi à Tabou ,ce sont plusieurs centaines de brouettes, de râteaux, de bottes, de pioches etc. qui ont été remises aux populations. A Grabo ,en plus du matériel d’assainissement, un groupe électrogène et trois moto-cross ont été offerts aux agents de santé de trois villages.

Le préfet du département de Tabou, M. Henry-Abel Kouassi Miézan a salué les gestes de l’Unhcr. Avant d’exhorter le personnel médical à réserver un bon accueil aux patients qui seront appelés à fréquenter ce centre. Car, dira t-il ,« la concrétisation de l’espoir fondé dans ce centre intégré dépendra en grande partie de l’accueil et de la qualité de soins prodigués ».

Théodore Kouadio

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !