Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Santé de la reproduction : 25 sages-femmes renforcent leurs compétences - 04/12/2009 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le risque de décès d’une femme au cours de sa vie suite à une grossesse est de 1 sur 13 en Afrique au sud du Sahara, contre 1 sur 4100 pour les pays industrialisés. En Côte d’ivoire, il n’en va pas autrement. Le taux de mortalité maternelle reste élevé (543 décès pour 100.000 naissances vivantes en 2005). Cela est imputable en grande partie à un faible niveau d’accouchement en milieu médicalisé (56%), une faible pratique contraceptive moderne (10%) etc…

Comment remédier à cette situation préoccupante pour que l’acte de donner la vie, ne rime plus avec la mort et la désolation pour les familles ? Pour tenter de trouver des réponses plus heureuses, le programme dénommé « Programme UNFPA/ICM » qui vise le renforcement des compétences des sages femmes et le développement de la profession de sage –femme dans les pays qui ont actuellement des niveaux élevés de morbidité et de mortalité maternelle et infantile, vient de former du 30 novembre au 3 décembre 2009 au siège de l’AIBF, 25 sages en plaidoyer. En apportant un appui à l’initiative de la Direction de Coordination du Programme National de la Santé de la Reproduction et de la Planification familiale.

Elles ont ainsi pu se familiariser avec le concept du plaidoyer, du lobbing. Les facilitateurs Ahiba Aké Léon du ministère de la santé et de l’hygiène publique et Sadikou Adjaho de l’UNFPA ont expliqué aux femmes l’importance du plaidoyer pour le développement de la profession sage-femme.Ils leur ont développé les étapes d’une stratégie ou d’une campagne de plaidoyer et ont discuté en atelier avec elles des activités à mener pour le développement de la profession sage-femme.

Les impétrantes issues de : INFAS, SYNSFI, SYSAFCI, SAGES-FEMMES Doyennes, DC/PNSR, PNPEC, AIBEF, JHPIEGO, EGPAF et ONG « la sagesse » ont eu droit à une formation participative qui a utilisé la méthode de brainstorming, les travaux de groupes et les exposés illustrés. Ce programme qui vise le développement de la profession de sage-femme et qui a été exécuté à Abidjan, contribuera à la réalisation de plusieurs des buts des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Il s’agit de l’amélioration de la santé maternelle

(OMD 5), de la réduction de la mortalité infantile (OMD 4), de la promotion de l’égalité de genre et du paludisme et d’autres maladies (OMD 6.

Au bout de trois ans, la mise en œuvre du Programme permettra d’obtenir les quatre produits que sont : un effectif accru des associations de sages-femmes pouvant prôner et œuvrer pour une amélioration de la pratique de sage-femme dans le pays, des programmes d’éducation et de formation des sages-femmes avec des curricula basés sur les compétences essentielles de la Confédération Internationale des Sages-femmes pour les pratiques obstétricales de base revus, une qualité des services obstétricaux améliorés par les normes réglementaires du pays et le système de suivi évaluation, un appui renforcé aux niveaux mondial e régional à la profession de sages-femmes considérées comme personnel de santé clé pour l’atteinte des OMD 4 et 5.

Franck A. Zagbayou

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !