Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6412 - Décembre 2017 - pages 577-584

Docteur  Aimé Francois Tchicaya Analyse des facteurs d’exposition des ouvriers spécialisés d’une entreprise togolaise du Bâtiment et Travaux Publics (BTP) aux lombalgies communes en 2015noteEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Auteurs : A.F. Tchicaya, I.N.A. Aka, A.C. Kra, S.A. Atassime, L.M.A. Nguessan, C.P. Guiegui, Y.M. Kouassi, S.B. Wognin, J.S. Bonny - Côte d'Ivoire


Résumé

La lombalgie commune constitue un problème de santé majeur en milieu professionnel.
Objectifs : Décrire les caractéristiques épidémiologiques des ouvriers, déterminer le taux de prévalence de la lombalgie commune, identifier les facteurs de risques professionnels et décrire les conséquences.
Méthodes : L’étude, transversale et analytique a été conduite du 1er février au 30 mai 2015. Elle a inclus les maçons, menuisiers et ferrailleurs répondant aux conditions de sélection. Les variables ont été recueillies à partir du questionnaire nordique modifié et adapté au contexte de l’étude.
Résultats : Sur un effectif de 675 ouvriers spécialisés, 158 étaient éligibles (35,3%). La moyenne d’âge était de 33,1 ± 6,9 ans, avec des extrêmes de 20 et 58 ans ; ils étaient à 98,10% des hommes ; La moyenne d’ancienneté professionnelle était de 9,3 ± 6,6 ans, la durée hebdomadaire moyenne de travail de 44,8 ± 2,9 heures. Le taux de prévalence était de 82,3% ; en effet, 130 ouvriers sur 158 étaient lombalgiques. Les facteurs individuels étudiés n’étaient corrélés à la lombalgie. La catégorie professionnelle des menuisiers, la position debout et la durée hebdomadaire de travail prolongée au-delà de 40 heures étaient significativement liés à la lombalgie. Des 130 ouvriers lombalgiques, 43 ont bénéficié d’un arrêt de travail (33,8%). Le nombre total de journées de travail perdues a été estimé à 380. La durée moyenne d’arrêt de travail était de 15,2 ± 4 jours. La lombalgie a imposé une restriction d’activités courantes chez 49,2% des ouvriers et chez 7 (5,4%) un changement de poste.
Conclusion : La prévalence des lombalgies communes est très élevée chez les ouvriers spécialisés dans cette entreprise de BTP. Elles sont positivement corrélées à des facteurs professionnels qui doivent faire l’objet des mesures de prévention.

Summary
Analysis of the exposure factors of skilled workers of a Togolese Construction and Public Works Company (CPW) to the common lower back pains in 2015

Objectives: To describe epidemiological characteristics of workers, to determine the prevalence rate of common low back pain, to identify occupational risk factors and to describe consequences.
Methods: The cross-sectional and analytical study was conducted from February 1st to May 30th, 2015. It included builders, carpenters and scrapers meeting the selection criteria. Variables were collected from the modified northern questionnaire adapted to the context of the study.
Methods: Out of a total of 675 skilled workers, 158 were eligible (35.3%). The mean age was 33.1 ± 6.9 years, with extremes of 20 and 58 years; they were 98.10% of men; the average length of service was 9.3 ± 6.6 years, and the average working week was 44.8 ± 2.9 hours. The prevalence rate was 82.3%; In fact, 130 workers out of 158 had lumbago. The individual factors studied were not correlated with low back pain. The occupational category of carpenters, the standing position and the weekly working time extended beyond 40 hours were significantly related to low back pain. Of the 130 LBP workers, 43 received a sick leave (33.8%). The total number of working days lost was estimated at 380. The average duration of work stoppage was 15.2 ± 4 days. LBP imposed a restriction on current activities in 49.2% of workers and in 7 (5.4%) a change of post.
Conclusion: Prevalence of common low back pains is very high among construction workers. They are positively correlated with occupational factors which must be the subject of preventive measures.

Cet article est actuellement coté note (2,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1321 fois, téléchargé 41 fois et évalué 2 fois. 3 commentaires ont été postés à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !