Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme : distribution complémentaire des moustiquaires imprégnées d’insecticide à Kinshasa - 14/05/2010 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Inspection provinciale de la santé va procéder à la distribution complémentaire gratuite de 51.026 moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée (MIILD) dans la ville de Kinshasa. La campagne qui débute le mardi 18 mai 2010 concerne les ménages qui n’ont pas été servis lors de la campagne précédente, mais qui se sont faits enregistrer.

L’inspection provinciale de la santé a organisé le jeudi 13 mai 2010, une journée d’information à l’intention des professionnels des médias pour annoncer l’organisation d’une campagne de distribution gratuite complémentaire des MIILD.

La rencontre a eu lieu en la salle de réunion du siège provincial du programme élargi de vaccination (PEV) dans la commune de Limete.

Selon les organisateurs du jour, la campagne qui débute le mardi 18 mai 2010 vient compléter celle qui s’est déroulée d’octobre à décembre 2008 et qui a consisté en la distribution de 2 millions de MIILD aux ménages de la ville de Kinshasa.

Et ce, avec l’appui de la Banque mondiale à travers l’Unité de coordination de projet (UCOP). La campagne complémentaire durera six jours dont deux prévus pour le déploiement des MIILD dans les sites de distribution et quatre jours pour la distribution proprement dite.

La particularité de cette campagne réside au fait qu’elle ne concerne que les ménages qui ont raté l’opération précédente et qui se sont faits enregistrer.

A ce sujet, Joachim Mbambi et le coordonnateur provincial de la mobilisation sociale, Jimmy Dibanzilua, ont également prévenu que la campagne ne concerne pas les ménages qui avaient refusé le dénombrement, ceux qui avaient brûlé ou jeté les MIILD reçues ainsi que les nouveaux venus dans la zone de santé.

La campagne de distribution gratuite complémentaire cible 35 zones de santé à travers la ville de Kinshasa.

Justifiant l’intérêt de la campagne complémentaire, l’assistant du médecin inspecteur général, Joachim Mbambi et le coordonnateur provincial de la mobilisation sociale, Jimmy Dibanzilua, l’ont inscrite dans l’objectif de réaliser 100% de couverture en MIILD par rapport à la population dénombrée.

Pour y parvenir, l’UCOP a commandé 50.000 MIILD complémentaires qui seront distribuées au cours de la campagne. 47.656 MILLD seront distribuées aux ménages au niveau des zones de santé sur des sites identifiés et 2.344 seront destinées à des structures ou institutions, notamment les maternités, les orphelinats , le gouvernement, le Parlement, l’Assemblée provinciale, etc.

Il sied de noter, par ailleurs, qu’en matière de lutte contre le paludisme, la RDC a adopté, dans le document de déclaration de politique nationale de lutte, la promotion de l’utilisation des MIILD, comme une des stratégies de prévention du paludisme, selon les recommandations de l’OMS.

En effet, l’utilisation MIILD à hauteur de 80% des personnes exposées réduirait d’au moins 50% la morbidité et de 18% la mortalité globale chez les enfants de moins de 5 ans. Or en RDC, le paludisme s’avère être la cause majeure de mortalité et de morbidité en RDC, en général, et, particulièrement, à Kinshasa avec un impact social négatif sur la population. Raison pour laquelle le gouvernement a souscrit à la promotion de la MIILD au regard des résultats que procure son utilisation. Il a lancé, pour ce faire, en 2008, une campagne de distribution gratuite des MIILD à travers la ville de Kinshasa.

Les résultats obtenus de cette campagne concernant la couverture en MIILD ont obligé à organiser une campagne complémentaire.

Par Raymonde Senga Kosi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !