Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Dr Marie Fernanda Leite Melo : « La population doit avoir accès à des soins de santé primaires de qualité » - 09/06/2010 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Médecin dentiste depuis 1985 au Portugal, Dr. Marie Fernanda Melo est la représentante de « Santé tropicale » pour l’Europe et l’Amérique du Nord. En RDC depuis 1998, cette ONG lutte contre les maladies tropicales endémiques en partenariat avec des centres de santé « non viables ». Les centres de santé, situés à la périphérie de la ville de Kinshasa, manquent du minimum nécessaire alors qu’ils accueillent les populations pauvres. Dans un entretien ave le journal Le Potentiel, Dr. Melo parle de la profession de médecin en RDC et au Portugal, indiquant que leurs systèmes sanitaires ont des similitudes.

Après un séjour de travail à Kinshasa où elle a pu visiter les centres de santé partenaires de « Santé tropicale », Dr. Melo précise que le choix de travailler avec des centres de santé dits « nonviables » est dû au fait que ces centres oeuvrent au milieu d’une population très touchée par les maladies tropicales endémiques en RDC. « L’objectif à terme est de permettre à toute cette population d’avoir accès à des soins de santé primaires de qualité », dit-elle.

De ce fait, la réalisation d’un programme d’échange entre des stagiaires médecins portugais et le personnel soignant de ces centres est envisagée. Au cours de sa tournée, elle affirme avoir vu des centres de santé qui fonctionnaient sans le minimum nécessaire, notamment des microscopes, des réactifs ou des congélateurs dans une chaleur qui n’était propice ni aux malades ni au personnel. « Il faut remédier à cette situation », déclare-t-elle avec amertume.

Pour y arriver, l’ONG a besoin de partenaires. Et le choix porté par les prêtres de la Société du Verbe Divin (SVD) sur sa personne pour représenter l’ONG en Europe et en Amérique est le fait d’une longue fréquentation en plus de son expérience de médecin. « Mon plaidoyer sera d’autant plus crédible que j’aurais des photos et des statistiques à l’appui », explique-t-elle.

A son avis, travailler en tant que médecin dans l’humanitaire avec « Santé tropicale » est une très belle expérience. En comparant les deux systèmes sanitaires, Marie Fernanda Melo relève des similitudes avec quelques années de différences. Pour elle, le Portugal semblait en retard par rapport à d’autres pays d’Europe et d’Amérique à cause notamment du manque de matériel et de subventions suffisantes.

En arrivant à Kinshasa, elle a changé d’avis. « Au Congo, j’ai découvert un pays avec un système sanitaire qui en manque cruellement surtout dans le secteur public ». Ce secteur est très dépendant des dons extérieurs, une situation post-conflit comme celle du Portugal après la révolution républicaine.

La RDC est une jeune démocratie qui a besoin de toutes ses capacités pour son développement notamment les infrastructures routières. Il faut absolument chercher des voies et moyens pour sortir le pays de cette dépendance qui peut se révéler un goulot d’étranglement. En effet, les pays partenaires sont actuellement en crise, une situation qui est préjudiciable aux pays qui reçoivent les dons.

« Pour moi, dit-elle, il faut que les politiciens se chargent de soutenir chaque secteur et le partenariat doit être de chaque côté ». Ce pays a une chance pour arriver à se relever, car les conflits sont terminés pratiquement et on peut s’occuper du social maintenant. Elle trouve que le coût élevé de la vie ne favorise pas non plus l’accès à des soins adéquats.

Selon Marie Fernanda, la vie à Kinshasa est chère presque autant qu’au Portugal. Surtout pour les besoins primaires et les soins de santé ne sont pas compris dans la couverture sociale. « Le plan des politiques et les programmes du gouvernement à mettre en place doivent tenir compte des plus démunis qui sont au pays. Ceci n’est pas un problème isolé de la RDC, mais partout, les politiques ne mettent pas en place des projets qui aident les populations les plus démunies », regrette Dr. Melo.

Les images les plus frappantes de cette tournée sont celle d’une femme tenir un centre de santé. La discipline de médecine et la profession ne doivent pas être considérées comme étant inaccessibles aux femmes dont plusieurs sont médecins.

« Quand j’ai commencé mes études il y avait moins de femmes, mais la situation a évolué. Au niveau de mes cours de spécialisations, il y a eu même plus de femmes que d’hommes… Le métier étant considéré comme masculin, beaucoup se méfiait quand il me voyait dans le cabinet de dentisterie, doutant de ma force plutôt que de mes compétences », se souvient-elle.

A la fin de son séjour, Dr. Melo se sent « heureuse » d’avoir découvert cette ville de Kinshasa qu’elle décrit comme vivante, pleine d’ambiance et de dynamisme. « On a l’impression que les gens ne dorment jamais ici et qu’il y a toujours de l’activité…J’ai vu des choses impressionnantes ici ».

D’autre part, il y a uns sentiment de désolation, et de profonde responsabilité quant à son engagement aux côtés de Santé Tropicale. Elle espère vraiment être à la hauteur.

JAIMIE LUFUTA N (STAGIAIRE)

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !