Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Epidémie de polio à Kinshasa : l’OMS plaide pour des ressources additionnelles - 03/12/2010 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Avec un cas de poliomyélite confirmé à Kinshasa, l’OMS renforce le plaidoyer pour la mobilisation des ressources additionnelles auprès des autorités de la ville-province en vue d’une riposte à l’épidémie. Un cas de poliomyélite vient d’être confirmé à Kinshasa. Pour faire face au risque de survenue d’une épidémie dans la capitale, le représentant de l’OMS en RD Congo, Dr Matthieu Kamwa, s’est entretenu avec le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango. La démarche du représentant de l’OMS a été de plaider en faveur de la mobilisation des ressources additionnelles auprès de l’autorité provinciale afin de riposter contre la maladie qui sévit déjà au Congo Brazzaville.

De cet entretien, il ressort que Kinshasa va s’impliquer totalement dans l’effort de lutte contre la poliomyélite, en mobilisant des ressources additionnelles nécessaires en vue d’une riposte rapide face au risque de survenue de cette épidémie dans la capitale de la RDC. « Vous pouvez compter sur mon engagement personnel », a déclaré M. Kimbuta qui a promis d’engager des actions dans les meilleurs délais, non seulement avec le gouvernement provincial, mais aussi avec les membres du patronat congolais regroupés au sein de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) pour solliciter leur participation financière en tant que secteur privé.

Il convient de souligner que, depuis le début de la flambée épidémique en République du Congo, 460 cas de poliomyélite avec 175 décès dans toutes les tranches d’âges ont été enregistrés. Il y a lieu de noter également que, face à cette situation, la surveillance a été intensifiée à Kinshasa et dans les provinces avoisinantes. La semaine dernière, indique l’OMS, un cas de poliomyélite chez un adulte a été confirmé dans la capitale de la RDC. Mais, vérification faite après investigation approfondie, la personne intéressée a fait sa maladie dans la ville de Pointe-Noire (République du Congo) une semaine avant son arrivée à Kinshasa. « La situation actuelle nécessite une mobilisation de tous les instants et des mesures appropriées pour protéger la métropole kinoise », a indiqué, pour sa part, le Dr Matthieu Kamwa au sortir de l’audience auprès du gouverneur Kimbuta. Il a également évoqué la situation des maladies non transmissibles et l’état de salubrité de Kinshasa, ville de près de 10 millions d’habitants, dans le sens de l’assainissement du milieu, étant donné que la salubrité est « un important déterminant de la santé ».

L’OMS a annoncé son plaidoyer auprès des décideurs à tous les niveaux pour une plus grande mobilisation pour la santé.

Par Raymonde Senga Kosi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !