Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Les laboratoires Sanofi-aventis lancent les cliniques du diabète et de l’hypertension - 24/05/2011 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les laboratoires Sanofi-aventis ont lancé, le samedi 21 mai, « les cliniques du diabète et de l’hypertension » dans trois centres de santé de la capitale. Il s’agit du centre de santé Molende à Kimbanseke, du centre Mobengi (Ngaba) et de la Clinique diabétique de Kinshasa, située dans la commune de Kasa-Vubu. Ces trois centres de santé ont bénéficié chacun d’un lot important de matériels, dont les glucomètres, les tensiomètres, les toises, les bandelettes, les lancettes, les pèse personnes, les thermomètres et les réfrigérateurs.

Témoins de l’événement : Dr Christian Beya, Dr Mpoyi Muteba, Dr Guy Mbenza, Dr Kensese, Simon-Pierre Kankenga, respectivement directeur de la lutte contre les maladies non transmissibles au ministère de la Santé publique, directeur du Programme national de lutte contre le diabète, médecin à l’Armée du salut et président de l’Association de diabétiques de Kinshasa, médecin à l’hôpital général de Kinshasa, pharmacien et représentant des laboratoires Sanofi-aventis. Des infirmières, infirmiers et patients traités et suivis par les centres précités, ont également participé à cette cérémonie.

Dans son mot de circonstance, le représentant des laboratoires Sanofi-aventis, Simon-Pierre Kankenga, a mis un accent particulier sur le partenariat qui doit exister entre sa structure et le ministère de la Santé publique.

S’adressant aux patients, il a indiqué : « C’est une chance d’être malades et de connaître sa maladie, contrairement à ceux qui les sont et l’ignore ». Avant de les inviter au respect des prescriptions médicales.

Selon le pharmacien Simon-Pierre Kankenga, ce don s’inscrit dans le cadre du « Projet Clinique du diabète et de l’hypertension » qui se trouve être un laboratoire pharmaceutique français. Et de noter que les matériels remis à ces trois centres de santé de la ville de Kinshasa « est une participation et un appui à l’action du gouvernement tendant à améliorer tant soit peu, la prise en charge des diabétiques ».

Pour rappel, le siège du projet du diabète et de l’hypertension est situé au n°44, de l’avenue des Huileries, dans le bâtiment du CRGM, à Kinshasa/Gombe.

T.M.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !