Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lancement de la quatrième phase de vaccination contre la polio - 27/06/2011 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre provincial de la Santé, Affaires Sociales et Actions Humanitaires, Vital Kabuiku, a procédé, le samedi 25 juin, au lancement de la quatrième phase de vaccination contre la polio. Et c’est le terrain de football Siwambanza situé au quartier Biyela dans la commune de Kimbanseke qui a servi de cadre à cette cérémonie.

Etant donné que la poliomyélite continue à faire des victimes, il a exhorté la population à se faire vacciner. Surtout que, a-t-il fait savoir, 33 cas ont été enregistrés dans la ville de Kinshasa dont vingt adultes. Et chaque fois qu il y aura un nouveau cas, une nouvelle campagne sera lancée, a-t-il renchéri. Pour réussir l’éradication complète de cette maladie, il faudra que tout le monde puisse se faire vacciner, a conseillé le ministre provincial de la Santé, qui a également demandé aux vaccinateurs de travailler avec la même abnégation comme lors des campagnes précédentes. Pour prêcher par l’exemple, il a reçu deux gouttes de vaccin et, lui, à son tour, a fait autant à l’endroit de quelques personnes dans l’assistance. Pour le bourgmestre de la commune de Kimbanseke, si sa juridiction a été choisie pour accueillir le lancement de cette campagne, c’est parce qu’elle compte au moins la moitié des cas de poliomyélites enregistrés à Kinshasa dont cinq pour la zone de santé de Biyela. Pour ce faire, il a recommandé aux chefs de quartiers de dénoncer les cas de résistance. La représentante des partenaires a indiqué qu’il est possible d’arrêter la propagation de cette maladie à Kinshasa par une forte coalition, et en travaillant ensemble. Le vaccin étant le seul moyen de se protéger, une victime de la poliomyélite a invité la population à se faire vacciner. Notons que cette campagne de vaccination se déroule également dans les provinces du Bandundu, Bas-Congo, Katanga et Kasaï Oriental.

MIMI TAYELE

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !