Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la tuberculose en 2011 : Caritas Congo cible 515 zones de santé - 29/06/2011 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Environ 515 zones de santé de la RDC viennent d’être ciblées par l’œuvre sociale catholique « Caritas Congo Asbl » pour lutter contre la tuberculose, d’ici à la fin de l’année en cours. Le coordonnateur du service de la santé de l’institution caritative, le Dr Blaise Mudegereza, a révélé ce programme, le lundi 27 juin, aux étudiants de l’Institut facultaire de développement (IFAD). C’était à l’occasion d’une visite guidée en faveur de ces étudiants dans la formation humanitaire de l’Eglise catholique, à Kinshasa.

L’occasion faisant le larron, il a dressé à l’attention de ses hôtes le bilan de « Caritas Congo » pour l’exercice 2010.

Selon lui, la structure n’a ménagé aucun effort pour œuvrer à la réduction du paludisme et du VIH/SIDA. « Elle se propose d’assister 31 millions de ménages congolais, dont 13.255 enfants souffrent de malnutrition dans les provinces du Sud-Kivu, du Bandundu, du Bas-Congo et de l’Equateur », a indiqué le Dr Blaise.

Le coordonnateur du service des urgences, Boniface Nakwagelewi, a, pour sa part, expliqué aux étudiants la tâche de sa filière. Il leur a fait savoir que son service s’occupe essentiellement des interventions face aux catastrophes ou situations désastreuses à travers toute la République ainsi que la réinsertion sociale des populations.

« En 2010, le service des urgences a réinséré 14.150 ex-combattants au cours du processus de désarmement, démobilisation et de réinsertion (DDR) », a renseigné Boniface. Avant de préciser : « Le plan 2011 prévoit la prise en charge de cinq mille enfants orphelins et vulnérables basés à Kinshasa, au Bas-Congo et au Bandundu ».

Dans le secteur de développement, Albert Mashika, coordonnateur en chef, s’est appesanti sur le projet de réfection des marchés ruraux. « Deux marchés ruraux sur cinq prévus ont été réhabilités à Miabi et Tshilenge, au Kasaï Oriental ainsi que plusieurs actions d’appui aux dynamiques locales d’autopromotion ont été menées », a-t-il affirmé.

Dans les prévisions de 2011, la « Caritas Congo » envisage d’aménager de 91 sources d’eau potable du Kasaï Oriental et de lancer 50 microprojets à caractère socioéconomique. Elle constitue un réseau national regroupant 47 Caritas diocésaines et fait partie des 45 Caritas composant Caritas Afrique. Les étudiants de l’IFAD ont affirmé que cette visite a été une réussite. Cela d’au tant plus « qu’elle leur a permis de joindre les théories de développement à la pratique ».

L.Cardoso

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !