Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Choléra : la prévention passe par le respect des mesures d’hygiène - 27/07/2011 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Diarrhée aqueuse aiguë avec ou sans vomissements, entraînant une déshydratation sévère et un affaiblissement rapide du malade. Tels sont des signes face auxquels, il faut recourir en toute urgence vers le centre de santé le plus proche parce que le cholera dont l’épidémie sévit actuellement au pays se manifeste également de cette manière. Toutefois, la meilleure façon de se protéger contre cette maladie très contagieuse due à une bactérie dénommée, Vibro cholerae, consiste au respect des mesures d’hygiène. C’est ce message qu’ont livré des experts de l’Unicef aux professionnels des médias et du théâtre de la ville de Kinshasa dans le but non seulement d’une appropriation, mais aussi de sensibiliser massivement la population. Le briefing a été assuré par MM. Bruno Pila, spécialiste en communication pour le développement ; Ibrahim Cissé, chargé des urgences et santé et olivier Sieyadji, spécialiste Eau, hygiène et assainissement.

Il ressort de cet entretien que c’est depuis le mois de mars 2011 que le pays connaît un retour du choléra dans sa partie Ouest et la ville province de Kinshasa n’en est pas épargnée. Cette épidémie, partie de la ville de Kisangani au Nord du pays, a progressé vers le Sud suivant le cours du fleuve pour toucher les cités de Lisala à l’Equateur, de Bolobo au Bandundu et la province de Kinshasa par Maluku et Kingabwa. En date du 25 juillet 2011, Kinshasa enregistrait déjà 124 cas dont 14 décès avec un taux de létalité de 11%. A la même date, au Bandundu 1.399 cas dont 85 décès ont été enregistrés, A l’Equateur 1.104 cas et 78 décès et en Province Orientale 1.435 cas et 102 décès.

Mode de transmission

L’on attrape le choléra par le contact direct avec le corps ou le cadavre du malade et par les selles, les vomissures du malade ou du porteur sain et par tout objet souillé par les germes du choléra, en particulier l’eau, les fruits, les légumes, les repas froids. Mais l’on peut aussi éviter d’attraper cette maladie en respectant des mesures d’hygiène. Il s’agit de se laver les mains à l’eau propre et du savon ou de la cendre avant de manger, d’allaiter, de préparer et après avoir été aux toilettes ou avoir changé les couches du bébé. Il convient aussi de toujours se laver les mains au retour de travail ou de l’école ou après tout contact avec le malade ou le cadavre.

A noter, laver correctement des mains revient à laver le dos et les paumes des mains, entre les doigts et sous les ongles avec une eau propre et du savon ou la cendre. Il convient de souligner aussi que ces mesures valent également pour éviter la polio dont l’épidémie continue au pays. Outre le lavage des mains, il est recommandé de boire de l’eau propre, de manger les aliments propres, de maintenir propres les latrines (les laver chaque jour avec l’eau de javel et d’utiliser uniquement les latrines pour déféquer ou éliminer les excrétât et autres vomissures.

Par Raymonde Senga Kosi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !