Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Kinshasa : Des cardiologues internistes et autres médecins formés sur l’hémodynamique - 26/10/2006 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Des cardiologues internistes et des médecins généralistes de Kinshasa ont récemment participé à deux journées de formation axées sur l’hémodynamique ou la cardiologie interventionnelle et la cardiopathie ischémique, rapporte l’ACP qui précise qu’il s’agit d’un cours postuniversitaire animé par deux espagnols de l’université de Navarre, le Dr Isabel Coma et le Dr Miguel Artalz, ainsi que par les experts locaux dont le professeur Mbuyamba de l’Unikin et le Dr Kapita de l’Hôpital général de référence de Kinshasa.

Selon le Dr Artalz, l’hémodynamique est l’ensemble de procédures invasives qui aident au diagnostic et au traitement des maladies cardiaques. Ila cité quelques systèmes qui aident a une étude des lésions coronariennes avant et après le traitement, soulignant que l’hémodynamique contribue au traitement des maladies cardiaques entre autre par des techniques appelées « valvuloplastie » chez l’adulte tout comme chez l’enfant. Le Pr Coma qui a parlé des cardiopathies ischémiques a souligné que ces dernières sont fréquentes et la plupart peuvent être prévenues en agissant sur le style de vie et l’environnement. Les études récentes, a-t-il dit, montrent qu’en prévenant convenablement les maladies cardiovasculaires, on augmente l’espérance de vie de 4 ans, car ces dernières interviennent pour beaucoup dans la mortalité globale dans le monde entier.

Par  R.S.K

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !