Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Santé de la reproduction, un impératif pour le planning familial - 19/04/2012 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le contrôle des naissances est recommandé en ce XXIème siècle. Cela, pour éviter des naissances non désirables et épargner les parents à d’autres aléas. C’est à cela que s’attelle l’ONG dénommée : «Centre conduite de la fécondité», dont l’action est centré sur le bien-être et la régulation des naissances naturelles, ainsi que les conseils conjugaux. Dépendant de l’Archidiocèse de Kinshasa, il est situé sur la rue Luvungi n° 97 dans la commune de Kinshasa, à proximité du stade du 24 Novembre.

Se livrant à la presse, le responsable a déclaré que les couples y trouvent une potentialité énergique au service des familles, par un choix libre qui conduit vers une fécondité intégrale, biologique. Ceci, du fait que l’enfant constitue un élément important.

Et cela, par les objectifs communs avec d’autres organismes de planification familiale, pour un bon espacement de 3 ans entre les naissances, afin de préserver la santé de la mère de l’enfant et du père avec plusieurs méthodes scientifiques, simples et précises pour avoir l’enfant quand on le désire. Il y a aussi les moyens d’auto observation qui sont remplacés par une nouvelle méthode des jours fixes (M.J.F.), qui s’applique aux femmes ayant des cycles menstruels de 26 à 32 jours.

En outre, a-t-il renchéri, la régulation des naissances naturelles oblige l’écoute, la coopération, la responsabilité, la continence amoureuse et une discipline saine, condition d’épanouissement réciproque entre les conjoints et d’attention aux problèmes démographiques du développement national et mondial.

Le Centre œuvre pour la santé de la reproduction de tous les couples sans distinction, avec des éducateurs et éducatrices dans toutes les communes qui servent à domicile jusqu’à l’autonomie.

Guylain Kabamba (stagiaire)

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !