Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le choléra de nouveau à l’Equateur ! - 18/05/2012 - La prospérité - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Considéré comme une maladie des mains sales, le Choléra frappe de nouveau la province de l’Equateur. Cette fois-ci, il entraîne des pertes en vies humaines en nombre exagéré. Cette maladie affecte les intestins et se développe plus rapidement dans les milieux ruraux. Déjà, 12.291 cas de choléra dont 244 décès ont été enregistrés depuis le 2 mai 2012 en RD Congo.

Malgré les efforts que consent l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Ministère de la Santé Publique, le cholera persiste de plus en plus en République Démocratique du Congo. Cette épidémie mortelle dite des mains sales, crée une situation sanitaire inquiétante dans la province de l’Equateur où l’on enregistre encore plus de 300 cas. Pour mettre fin à cette épidémie, les acteurs humanitaires continuent à déployer des efforts pour la prise en charge des personnes affectées. Ils militent aussi pour le renforcement de l’hygiène et l’assainissement du milieu mais également, la sensibilisation des populations menacées par ce fléau.

En dépit de cela, le nombre total des personnes affectées cette année a, cependant, augmenté par rapport à l’année dernière. Par ailleurs, il y a eu quelques améliorations dans certaines zones de l’Est du pays où des interventions essentielles ont été menées. Selon les statistiques de l’OMS, 12.291 cas de choléra dont 244 décès ont été enregistrés depuis le 2 mai 2012 en RD Congo. Ces statistiques dressent un tableau sombre. 56,7 % du taux de personnes infectées a été prélevé l’année dernière. 33.983 cas ont été enregistrés sur l’ensemble du territoire, l’année en cours. Des efforts Depuis la résurgence de cette épidémie dangereuse dans les provinces situées le long du fleuve Congo en 2011, le Fonds Central d’intervention pour les urgences des Nations Unies (CERF), a déjà octroyé 13,1 millions de dollars. Somme toute, le manque d’eau potable, surtout en milieu rural, ainsi que l’affaiblissement des infrastructures d’hygiène, des installations hygiéniques et d’assainissements, dans les milieux urbains ; la précarité des conditions de vie, constituent les causes de la propagation de cette maladie. Qu’a cela ne tienne, les mesures concernant la prise en charge médicale se poursuivent mais également la distribution des kits et la sensibilisation.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !