Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Maniema : de nouveaux cas de l’épidémie de rougeole répertoriés à Kunda - 04/02/2013 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Malgré les efforts déployés par l’Organisation mondiale de la santé et le gouvernement congolais, la rougeole reste une épidémie difficile à éradiquer en République démocratique du Congo. On ne cesse d’enregistrer des décès là où elle sévit. De nouveaux cas de rougeole ont été enregistrés dans l’aire de santé de Bikenge à Kunda dans le Sud de la province du Maniema, rapporte notre consoeur Okapi. Le ministre provincial de la santé, Saleh Sengo, l’a fait savoir le vendredi 1er février 2013 au cours d’un point de presse. La rougeole persiste malgré la prise en charge qui a suivi la déclaration de l’épidémie le 8 janvier dernier. Le ministre a annoncé la tenue d’une réunion avec le comité provincial de lutte contre les épidémies afin d’organiser la riposte contre cette épidémie.

Le ministre provincial de la santé, Saleh Sengo affirme que le gouvernement provincial et ses partenaires ont rendu disponibles des kits de prise en charge de cette épidémie de rougeole, dès qu’elle a été déclarée. « La prise en charge des personnes atteintes de rougeole continue, pourtant, de nouveaux cas ont été signalés », a affirmé le ministre provincial de la santé.

Saleh Sengo a annoncé qu’une réunion avec le comité provincial de lutte contre les épidémies se tiendra d’ici au lundi 4 février pour évaluer la situation depuis la première intervention. « Ca pourra nous emmener à vacciner toute la zone de santé ou à renforcer l’intervention au niveau de l’aire de santé de Bikenge » a indiqué le ministre.

Persistance dans la province orientale

Il est inquiétant, quand on sait que de son côté, le médecin chef du district sanitaire Tshopo-Lomami, dans la Province Orientale, a déploré le dimanche 11 novembre 2012, devant une délégation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la persistance de la rougeole dans son entité « malgré les efforts fournis ». Selon lui, depuis le début de 2012, plus de huit mille enfants ont souffert de cette maladie, dont 309 en sont décédés.

Quatre zones de santé sur huit de ce district sont particulièrement touchées par cette épidémie. Parmi elles, celle de Yahuma arrive en tête. Pour le mois d’octobre de l’année passée, on y a enregistré 692 cas parmi lesquels 51 sont décédés. La zone de santé de Yabaondo vient en deuxième position avec 301 cas, dont 2 décès. Vient ensuite, la zone de santé Yahisuli, qui a compté, toujours au mois d’octobre, 10 décès sur 141 patients. Les autres zones de santé présentent quelques nouveaux cas.
Le médecin chef du district sanitaire, le docteur Cyprien Loseya, a plaidé pour un appui en médicaments. Pour sa part, la Société civile du district de la Tshopo se dit inquiète de la persistance de cette maladie. En plus des médicaments, cette organisation demande l’organisation des campagnes de vaccination contre la rougeole afin de protéger les enfants non encore atteints.

40 personnes décimées à BUTA

En outre, plus de mille trois cents cas de rougeole dont quarante décès ont été recensés dans la cité de Buta en Province Orientale depuis le mois de juin 2012. Les autorités sanitaires provinciales ont justifié ces chiffres par la faiblesse de la couverture vaccinale. 40% des enfants de la cité n’auraient pas été vaccinés contre cette maladie. Le médecin directeur de l’hôpital général de Buta, docteur Jerry Paite, avait confié à Radio Okapi le 8 novembre 2012 que les familles n’ont pas accès aux structures de santé, faute d’argent.

Docteur Jerry Paite soutient qu’il y a plus des cas de cholera que ceux recensés. Il a déclaré : «Dans la communauté, il y a beaucoup de gens qui sont malades. C’est plus que les chiffres officiels. On peut même les multiplier par cinq ». A ce sujet, il a expliqué que de nombreux malades ne parviennent pas à se faire soigner.
Pour le médecin coordonnateur du Programme élargi de vaccination (Pev), docteur Stéphane Itakama, des campagnes de vaccination doivent être organisées pour éviter une plus grande propagation de la maladie. « Il faut amorcer la prise en charge des cas pour réduire les cas de décès et renforcer les programmes de vaccination systématique ou de routine ainsi que la sensibilisation des communautés aux règles d’hygiène », a-t-il proposé.

Le médecin directeur de l’hôpital général de Buta affirme pour sa part que Médecins sans Frontière (MSF)/Suisse compte organiser « prochainement » une campagne de vaccination contre la rougeole dans cette cité du district de Bas-Uele.

Dans le district de la Tshopo, plus de deux cent soixante-neuf cas de rougeole dont dix-sept décès ont été enregistrés en une seule semaine en novembre 2012. Pour le porte-parole de l’Equipe pays des Nations Unies, Médard Lobota, qui a livré cette information le mercredi 7 novembre 2012, la situation est surtout inquiétante dans la zone de santé d’Opienge où vingt cinq cas ont été enregistrés dont cinq cas de décès.

Écrit par DONATIEN NGANDU MUPOMPA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !