Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

L’hypertension artérielle au centre de la journée mondiale de la santé - 03/04/2013 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Célébrée chaque année le 7 avril, date anniversaire de la création de l’Organisation mondiale de la santé en 1948, la Journée mondiale de la santé constitue une occasion pour l'OMS de mettre en lumière un problème de santé mondial. Pour l’année 2013, cette organisation se penche sur la tension artérielle, une maladie qui touche plus d'un adulte sur trois dans le monde. Cette maladie est à la base de 80% des décès dans les pays à revenu faible ou à revenu intermédiaire.

L’objectif de la journée est d’améliorer le dépistage, encourager des comportements sains dans le but de réduire le nombre de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux.

La journée va particulièrement consister à sensibiliser aux causes et aux conséquences de l’hypertension ; à apporter des informations sur la façon d’éviter l’hypertension et les complications qu’elle peut engendrer; et à encourager les adultes à vérifier leur tension artérielle et à suivre les conseils des professionnels de la santé. Il sera également d’encourager les gens à modifier les comportements qui peuvent conduire à l’hypertension; de rendre abordables pour tous les moyens de mesurer la tension artérielle; et d’inciter les autorités nationales et locales à créer des environnements favorables à des comportements sains.

Selon le communiqué de l’OMS annonçant le thème de l’édition 2013, l’hypertension artérielle accroît le risque de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’insuffisance rénale. Elle peut aussi, si elle n’est pas traitée, provoquer la cécité, une arythmie cardiaque ou une insuffisance cardiaque. Le risque de ces complications est aggravé par la présence des facteurs de risques cardio-vasculaires supplémentaires comme le diabète.

« Un adulte sur trois dans le monde est hypertendu et la proportion augmente avec l’âge: elle est de 10% entre 20 et 39 ans et de 50% entre 50 et 59 ans. La prévalence la plus forte chez l’adulte est observée dans certains pays africains à faible revenu où elle dépasse bien souvent 40% selon les estimations », signale-t-on, en prévenant toutefois que l’hypertension peut être évitée et traitée.

Dans certains pays développés, les efforts de prévention et de traitement de l’hypertension et d’autres facteurs de risques cardio-vasculaires ont permis de réduire la mortalité par cardiopathies. On peut réduire le risque d’hypertension : en diminuant la consommation de sel; en mangeant équilibré; en évitant l’usage nocif de l’alcool; en exerçant une activité physique régulière; en conservant un poids équilibré; en évitant de consommer du tabac.

Écrit par RSK

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !