Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Kasaï Oriental : plus de 500.000 USD pour vacciner 503.426 personnes contre la fièvre jaune - 25/06/2013 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’OMS et les autres partenaires du ministère de la Santé publique de la RD Congo cherchent à mobiliser plus de 500.000 USD « en vue d’organiser une campagne de vaccination d’urgence du 11 au 15 juillet 2013 dans les Zones de santé (ZS) du district sanitaire de Kabinda (Kasaï Oriental, centre du pays) frappées par la fièvre jaune.

Au total, 6 cas ont été confirmés par le Laboratoire régional de référence de l’OMS à l’Insitut Pasteur de Dakar (Sénégal) à Kamana (1 cas), Lubao (4 cas) et Ludinbi-Lukula (1 cas).

« L’objectif de la campagne de vaccination d’urgence planifiée par le ministère de la Santé publique, avec l’appui de l’OMS et des autres partenaires dans les 3 ZS touchées du Kasaï Oriental est de vacciner au moins 95% des 503.426 personnes, parmi lesquelles 85.079 enfants âgés de moins de 5 ans dans les 53 aires de santé des 3 ZS ciblées », renseigne un récent rapport de l’OMS.

L’investigation préliminaire avait identifié un total cumulé de 51 cas suspects dont 19 décès (taux de létalité: 37,2%), durant la période allant de la 9ème à la 20ème semaine épidémiologique de l’année 2013 dans les trois ZS susmentionnées.

Cette campagne de vaccination « va bénéficier de l’appui du Groupe international de coordination pour l’approvisionnement en vaccin antiamaril (GIC) qui fournira 559.000 doses de vaccin contre la fièvre jaune et intervient dans le cadre d’un partenariat en charge de la gestion de réserve de vaccins antiamarils pour les actions d’urgence, sur le principe d’un fonds de roulement », indique l’OMS.

Les JNV contre la poliomyélite, « une semaine plus tard »

L’OMS, qui bénéficie des fonds de GAVI Alliance et de GIC pour les coûts opérationnels de la campagne, apporte également son appui dans la gestion de la flambée à travers les activités de surveillance, de prévention et de lutte dans les zones concernées.

« Les 3 ZS concernées par la fièvre jaune ne pourront pas bénéficier des Journées nationales de vaccination (JNV) contre la poliomyélite qu’une semaine plus tard, contrairement au reste du pays dont les dates sont prévues du 11 au 13 juillet 2013 », souligne-t-elle.

Écrit par Angelo Mobateli

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !