Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Sud-Kivu : 4 enfants sont morts de paludisme depuis juin à Shabunda - 04/07/2013 - Radio Okapi - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Quatre enfants âgés de 5 à 11 mois sont morts de paludisme sévère depuis le mois de juin dernier à Shabunda. Au total, six cents enfants souffrant de malaria ont été admis aux soins à l’Hôpital général de référence de ce territoire du Sud-Kivu. Le médecin-directeur de cet établissement hospitalier, Franklin Mweshi, a livré ces chiffres dans un rapport publié le mardi 2 juillet.

Il a indiqué que ces enfants provenaient de différentes structures médicales de la zone de santé de Shabunda.

A en croire le médecin, ces enfants souffraient également d’infections respiratoires, faisaient des convulsions et des fièvres accompagnée d’anémie.

«Ces enfants sont soignés à l’artésunate, au paracétamol et subissent des transfusions sanguines en cas d’anémie», a indiqué le médecin-directeur de l’Hôpital général de référence de Shabunda-centre.

Le docteur Franklin Mweshi a également expliqué que la prise en charge de ces enfants est gratuite, conformément au protocole d’accord signé entre le bureau central de la zone de santé et l’ONG MSF/Espagne.

Par ailleurs, le médecin a demandé aux parents d’amener les enfants à l’hôpital « à temps » et de les faire dormir sous des moustiquaires imprégnées d’insecticides pour prévenir la maladie.

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale contre le paludisme, le 25 avril dernier, le secrétaire général de Nations unies, Ban Ki-moon, avait plaidé pour que les pays fournissent un accès universel aux interventions visant à éradiquer le paludisme.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !