Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lubumbashi : un nouveau traitement contre la transmission du Sida de la mère à l’enfant - 05/09/2013 - Radio Okapi - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le gouvernement congolais et ses partenaires en santé ont lancé mercredi 4 septembre à Lubumbashi le protocole « Option B+». Il s’agit d’un traitement constitué de trois comprimés destinés aux femmes enceintes séropositives. Il vise l’élimination de la transmission du VIH/Sida de la mère à l’enfant. Ce protocole fait partie du plan d’action de la RDC élaboré et adopté pour une période de cinq ans.

Selon le Programme national multifactoriel de lutte contre le Sida (PNMLS), le but de ce plan est d’améliorer la survie de la mère et de l’enfant à travers l’élimination de nouvelles infections pédiatriques à VIH et le maintien de la mère en vie.

Le Katanga compte plus de onze mille femmes enceintes séropositives, a indiqué la même source. D’ici 2015, plus de six mille d’entre elles devraient recevoir ce produit, y compris les ARV, pour éliminer la transmission du VIH/Sida de la mère à l’enfant.

Ce protocole est le deuxième. Le docteur Quoc Dang Nguyen, du bureau zone Sud de l’Unicef, a précisé que le premier, appelé : « Option A+ » n’avait pas donné les résultats escomptés.

«Nous notons une faible disponibilité des services et du personnel formé. Nous notons également un faible accès au test VIH, une rupture fréquente des stocks de médicaments et d’autres intrants. Et le dépistage précoce des enfants n’est malheureusement pas disponible dans la plupart de structures. Il y a également un faible suivi et évaluation du programme des interventions.»

L’Option B+ est constitué de trois types de comprimés à prendre une fois le jour. Ces médicaments sont disponibles dans 101 structures sanitaires au Katanga.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !